Quantcast i24NEWS - Abbas est l'"ennemi idéologique N.1" d'Israël, accuse un ministre

Abbas est l'"ennemi idéologique N.1" d'Israël, accuse un ministre

Youval Steinitz ministre israélien des Renseignements et des Affaires stratégiques
GOP
"Il n'a jamais vraiment reconnu le droit à l'existence d'Israël et le droit du peuple juif à avoir son Etat"

Un ministre israélien a qualifié jeudi "d'ennemi idéologique numéro un" le président palestinien Mahmoud Abbas, au lendemain d'un discours au cours duquel ce dernier a dit refuser de reconnaître le caractère juif d'Israël.

Dans ce discours fleuve devant le congrès de son parti, M. Abbas a longuement défendu le "dialogue", la "résistance populaire pacifique" et les Accords d'Oslo qu'il a lui-même signés avec Israël. Il a aussi plaidé pour la "réciprocité".

"Notre reconnaissance de l'Etat d'Israël n'est pas gratuite et doit impliquer  une reconnaissance réciproque", a-t-il dit. "Nous voulons garder notre main tendue pour la paix, mais si Israël ne nous reconnaît pas, nous lui retirerons notre reconnaissance", a-t-il prévenu.

Benyamin Netanyahou, actuellement à la tête du gouvernement, avait demandé aux Palestiniens lors du dernier round de négociations de paix qui a échoué en 2014 de reconnaître Israël comme un Etat juif.

"Nous n'acceptons pas un Etat juif", a martelé M. Abbas. "Si Israël va à l'ONU et fait reconnaître une 'république nationale juive d'Israël', alors ils auront une reconnaissance internationale", a-t-il lancé sur le ton de la plaisanterie.

Le ministre israélien de l'Energie, Youval Steinitz, réputé proche de M. Netanyahu a dénoncé une "mauvaise blague" de M. Abbas qui "reconnaît de fait qu'Israël existe, mais ne reconnaît pas son droit à exister".

"Idéologiquement, Mahmoud Abbas est l'ennemi numéro un de l'existence même d'Israël, plus même qu'Arafat", son défunt prédécesseur considéré comme le père de la nation palestinienne, a ajouté M. Steinitz sur la radio militaire.

"Il parle de ne plus reconnaître Israël: il n'a jamais vraiment reconnu le droit à l'existence d'Israël et le droit du peuple juif à avoir son Etat", a poursuivi le ministre.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(0)
8Article précédentTurquie: le premier ambassadeur d'Israël depuis 2010 arrive à Ankara
8Article suivantIrak: près de 2.000 membres des forces de sécurité tués en novembre (ONU)