Moyen-Orient

National Salvation Front in Syria
Le "Front national du Salut en Syrie" souhaite former un Conseil régional incluant Israël

Une milice d'opposition syrienne a annoncé qu'elle souhaiterait établir un dialogue avec Israël pour lutter contre le régime du président Bashar al-Assad.

La "National Salvation Front in Syria" ("Front national du Salut en Syrie") a publié une vidéo appelant à la coopération avec Israël pour une intervention à leur nom, menant à la chute d'Assad.

Le porte-parole du groupe, Fahed Al-Masri, a déclaré que sa milice "appelle tous les acteurs de la région, y compris Israël, à former un conseil régional de sécurité approuvé par l'ONU, qui permettrait de coordonner la sécurité dans cette zone".

Lors d'un entretien à i24NEWS, l'analyste politique Firas Hamed, a affirmé qu'Al-Masri déclare dans sa vidéo que cette initiative "n'a rien à voir avec la réalité économique ou le développement en cours à Alep ou dans d'autres régions".

Il ajoute que le message envoyé aujourd'hui au peuple israélien "n'est pas un message suppliant la sympathie ou l'aide d'Israël, mais c'est la réalité, nous voulons montrer les faits tels qu'ils sont…".

Al-Masri considère qu'il s'agit de "sa morale, de son devoir national et humanitaire" de dire la vérité et d'appeler toutes les parties prenantes régionales et internationales à une intervention "pour mettre fin à la destruction".

"Le but est de dévoiler la position politique à l'égard d'Israël et la région; nous disons franchement que la nouvelle Syrie ne sera pas hostile à quelconque force locale, régionale ou internationale".

Al-Masri porte aussi un message à la Knesset (Parlement israélien) et au gouvernement de l'Etat hébreu, leur demandant de "faire pression sur les partis israéliens qui protègent Assad de sa chute".

"Les partis israéliens n'ont besoin que de révéler la vérité et ce serait la plus grande des aides, pas seulement pour le peuple syrien mais pour tout le Moyen-Orient !".

Alors que le porte-parole ne cite aucun nom, le seul mouvement politique israélien soutenant le président syrien assiégé, est le parti arabe Hadash, membre de la Liste arabe unifiée.

"Nous publions ce message avec courage et leur demandons de lutter contre certains mouvements israéliens qui protègent Bashar al-Assad, et de trouver un arrangement à travers un Conseil régional".

Pour Al-Masri, la domination continue d'Assad représente une menace existentielle pour toute la région.

4 Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte