Quantcast i24NEWS - Le Hamas envisage des négociations contre la libération de 60 de ses membres

Le Hamas envisage des négociations contre la libération de 60 de ses membres

Hamas militants march in Gaza with the faces of Israeli soldiers Oron Shaul, Hadar Goldin, and missing Ethiopian Avera Mengistu, holding banner reading: "Mother and father, I will not return to you before Palestinian prisoners return home"
Twitter
Les négociations avec Israël porteraient sur la libération de deux citoyens et des corps de deux soldats

L'organisation islamiste Hamas aurait demandé la sortie de prison de 60 de ses membres comme condition préalable à des négociations avec Israël pour la libération de deux de ses citoyens et en échange des corps de deux soldats de Tsahal détenus dans la bande de Gaza.

Israël considère que Hadar Goldin, officier de la brigade Givati et le sergent-chef Oron Shaul ont été tués au cours de l'opération Bordure protectrice en 2014 dans la bande de Gaza, et que leurs corps sont toujours détenus par le Hamas.

Le Hamas retient les dépouilles des soldats ainsi que Avraham Mengistu, un homme de 29 ans d'origine éthiopienne qui souffre de troubles mentaux et Juma Ibrahim Abu Anima, un bédouin de 19 ans.

Le mouvement terroriste a longtemps exigé qu'Israël relâche des centaines de prisonniers palestiniens dans le cadre de l'accord pour obtenir la libération du soldat kidnappé Gilad Shalit en 2011 avant de commencer les négociations.

La semaine dernière, Moussa Abu Marzouk, un haut responsable du Hamas, a discuté de la perspective d'un échange de prisonniers avec des responsables égyptiens, selon la radio israélienne citant le journal Al-Araby Al-Jadeed.

Abu Marzouk aurait déclaré que les négociations, négociées par l'intermédiaire de l'Égypte, ne pouvaient commencer que si Israël libérait 60 membres du Hamas à nouveau arrêtés après l'accord Shalit de 2011.

Une délégation de responsables du Hamas va bientôt se rendre au Caire pour rencontrer des responsables égyptiens et discuter de la question des prisonniers israéliens, a annoncé la radio israélienne.

Le mouvement islamiste palestinien avait refusé en septembre un accord d'échange de prisonniers et d'otages proposé par Israël dans le but de récupérer les corps de deux soldats tombés durant l'opération Bordure protectrice.

Le colonel Lior Lotan, négociateur en chef pour le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, avait déclaré qu'à la fin de l'opération - qui a duré 50 jours - Israël détenait les corps de 19 Palestiniens et compte encore 18 prisonniers sous sa garde.

Le Hamas avait cependant refusé toutes négociations pour la restitution des dépouilles des deux soldats israéliens.

Commentaires

(1)

J'espère qu'on ne marchera pas .

8Article précédentLes forces irakiennes reprennent à l'EI des villages frontaliers de la Syrie
8Article suivantLes chrétiens orthodoxes commencent à célébrer Noël à Bethléem