Quantcast i24NEWS - Netanyahou dénonce une rencontre du Premier ministre belge avec des ONG

Netanyahou dénonce une rencontre du Premier ministre belge avec des ONG

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou
Capture d'écran
"Nous considérons avec gravité la rencontre du Premier ministre belge avec les dirigeants de ces ONG"

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a dénoncé mercredi une rencontre à Jérusalem entre le Premier ministre belge Charles Michel et des représentants de deux ONG israéliennes opposées aux implantations juives de Cisjordanie..

Interrogé par l'AFP, un responsable de Breaking the Silence, une des deux ONG, a confirmé qu'un responsable de l'organisation ainsi qu'un dirigeant de B'Tselem, une autre ONG, avaient rencontré le Premier ministre belge à Jérusalem.

"Nous lui avons expliqué ce que nous faisons et en quoi la poursuite de l'occupation des territoires palestiniens met aussi en danger Israël", a ajouté le responsable de Breaking the Silence sous couvert de l'anonymat.

En réaction à cette rencontre, "le Premier ministre a donné comme instruction au ministère des Affaires étrangères d'exprimer sa réprobation auprès de l'ambassade de Belgique en Israël", a affirmé un communiqué du bureau de M. Netanyahou.

"En Israël, nous considérons avec gravité la rencontre du Premier ministre belge avec les dirigeants de Breaking the Silence et de B'Tselem lors de son séjour en Israël", a ajouté le communiqué.

"Le gouvernement belge doit choisir ou changer de voie ou poursuivre une ligne anti-israélienne", a également souligné le bureau du Premier ministre.

Le Parlement israélien a approuvé en juillet une loi controversée qui oblige les ONG qui reçoivent la plus grande partie de leur financement de gouvernements étrangers à le déclarer.

Ce texte, selon ses détracteurs, cible en priorité les groupes de gauche faisant campagne pour les droits des Palestiniens et s'opposant aux implantations en Cisjordanie et à Jérusalem-est.

Outre la Paix maintenant sont notamment visés B'Tselem, qui défend les droits de l'Homme en Cisjordanie, Breaking the Silence, qui recueille les témoignages de soldats israéliens opérant dans ces territoires, ou Adalah, une organisation qui défend les droits des Arabes israéliens.

Commentaires

(1)

Ces ONG sont peut être venues réclamer leurs salaires a un de leurs commendataires.

8Article précédentRiposte israélienne suite au tir d'obus syrien dans le nord du Golan
8Article suivantLe cerveau du 11 Septembre accuse les USA et leur soutien aux "juifs occupants"