Quantcast

Hélicoptère interdit d’atterrissage à Massada, Trump annule sa visite

US President Donald Trump campaigned on a promise to renegotiate the NAFTA deal with Canada and Mexico
Olivier Douliery (AFP)
Israël refuse tout atterrissage d'hélicoptère sur le site classé au patrimoine de l'UNESCO

Le président Donald Trump a annulé une visite et un discours prévus à l'ancienne forteresse de Massada en Israël, après que les autorités lui ont annoncé qu'il ne pouvait pas atterrir son hélicoptère sur le site classé par l'UNESCO.

M. Trump prononcera alors son discours au Musée d'Israël à Jérusalem. Cette décision est le résultat d'un règlement émanant de la Force aérienne israélienne (IAF) qui empêche les hélicoptères d'atterrir au sommet du site Massada, selon Channel 2.

Contrairement à ses prédécesseurs, comme George W. Bush et Bill Clinton, M. Trump a refusé d'atterrir l'hélicoptère à une base du site historique, puis de prendre le téléphérique, préférant annuler complètement la visite.

MANDEL NGAN/AFP/GETTY

Le bureau du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a refusé de faire des commentaires concernant ce sujet.

Selon le JPost, la raison de cette réglementation est que les hélicoptères, à l'approche du site, créent de la poussière qui endommage les ruines de l'enceinte.

Massada, un site du patrimoine mondial de l'UNESCO que l'agence culturelle surnomme une création de "beauté majestueuse", est construite sur une montagne surplombant les rives de la mer Morte dans le désert de Judée au sud du pays, à environ 96 km au sud-est de Jérusalem. C'est l'une des merveilles archéologiques du pays.

M. Trump arrivera en Israël le 22 mai, ce qui coïncide avec le 50e anniversaire de la réunification de Jérusalem suite à la Guerre des Six jours de 1967, qui sera commémorée mardi soir et mercredi prochain.

Commentaires

(3)

On se sent vraiment très en confiance... Brrrrrrrrrr.....

Deuxnids

La rupture avec lui ne va pas tardé ......

Coloneldane

Je suis un président capricieux.

8Article précédentDébut du vote à la présidentielle en Iran, pour ou contre le sortant Rohani
8Article suivantCisjordanie: un tracteur incendié près de Naplouse, "vengeance" gravé sur un mur