Un responsable palestinien met en garde contre un transfert de l'ambassade US

Le négociateur en chef des Palestiniens Saeb Erekat
Capture interview AFP
"Il est inconcevable pour les Palestiniens" d'avoir un Etat sans Jérusalem-Est comme capitale" (Erakat)

Un haut responsable palestinien a assuré samedi qu'un transfert de l'ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem signifierait "la fin du processus de paix" entre Palestiniens et Israéliens, à l'aube de la visite du président américain en Israël.

"Nous pensons que transférer l'ambassade américaine à Jérusalem représenterait la fin du processus de paix", a déclaré Saëb Erakat, le numéro deux de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), au cours du Forum économique mondial sur le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord organisé en Jordanie à Sweimeh sur la mer Morte.

"J'espère que le président Trump nous donnera une chance, ainsi qu'aux Israéliens (...) Il a assuré lors d'une conférence de presse qu'il n'imposerait de solutions ni à nous ni aux Israéliens", a rappelé le responsable palestinien.

"Il est inconcevable pour les Palestiniens" d'avoir un Etat sans Jérusalem-Est comme capitale", a-t-il poursuivi.

M. Trump a débuté samedi en Arabie saoudite, où il doit prononcer un discours attendu sur l'islam, son premier déplacement à l'étranger.

La Maison Blanche a annoncé des contrats de ventes d'armements d'une valeur de 110 milliards de dollars à l'Arabie saoudite, un allié traditionnel des Etats-Unis.

Le président américain est par ailleurs attendu lundi en Israël puis le lendemain en Cisjodanie.

Il avait promis pendant la campagne de reconnaître Jérusalem comme la capitale de l'Etat d'Israël et d'y transférer l'ambassade actuellement à Tel-Aviv, rompant ainsi avec la communauté internationale et des décennies de diplomatie américaine.

Mais Trump devrait reporter à une date "indéterminée" la relocalisation de l’ambassade, avaient annoncé des responsables de la Maison Blanche mercredi, assurant que le ministre de l’Éducation et chef du parti Foyer juif, Naftali Bennett, serait le principal responsable de ce report.

(avec agence)

Commentaires

(3)
glouni

passe

glouni

....la caravane passent dit-on en français ou cause toujours... ou encore demain est un autre jour. Tout est bon pour mettre un frein à la paix. Qu' ils sont pénibles !

yessongs

quel processus de paix???

8Article précédentIran/présidentielle: le président sortant Hassan Rohani remporte l'élection
8Article suivantPrédicateur palestinien: "Israël essaie de contrôler l'humeur des Arabes"