Quantcast i24NEWS - Huit Palestiniens blessés par des tirs israéliens à la frontière avec Gaza

Huit Palestiniens blessés par des tirs israéliens à la frontière avec Gaza

Des soutiens du Hamas manifestent dans le sud de Gaza, le 2 mais 2017
SAID KHATIB (AFP)
Vingt autres personnes sont traitées pour suffocation après des jets de gaz lacrymogène

Huit Palestiniens ont été blessés par les forces de sécurité israéliennes vendredi au cours d'affrontements à la frontière avec Gaza, selon le ministère gazaoui de la Santé.

Le ministère a également signalé vingt cas de suffocation après des jets de plusieurs grenades fumigènes et de gaz lacrymogènes. Des manifestations se produisent au milieu d'une lutte de pouvoir entre le gouvernement israélien et le parti terroriste du Hamas basé à Gaza sur l'approvisionnement d'électricité.

Plus tôt cette semaine, l'Autorité palestinienne a demandé qu'Israël lui permette de réduire de 40% la quantité d'électricité qu'elle fournit à l'enclave côtière, provoquant la colère du Hamas.

Le coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix, Nikolay Mladenov, a déclaré lundi que le mouvement devrait probablement voir les Gazaouis recevoir seulement deux heures d'électricité par jour.

"La pénurie d'électricité pose également des problèmes généraux pour les réseaux d'égouts et d'eau de Gaza qui aggravent une situation humanitaire déjà préoccupante", ont prévenu des agences d'aide et des ONG.

Des sources israéliennes ont déclaré mercredi au quotidien Haaretz qu'Israël tenait des pourparlers avec l'Egypte et plusieurs pays membres de l'Union européenne dans le but de trouver une solution au conflit autour de l'électricité.

"La crise de l'électricité est une affaire interne entre les factions rivales palestiniennes," a estimé le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

"Le Hamas exige que l'AP paye l'électricité alors que celui-ci refuse catégoriquement. Je tiens à souligner qu'Israël ne souhaite pas une escalade de tensions. Nous voulons assurer la sécurité et notre politique à ce sujet est claire et inébranlable", a ajouté M. Netanyahou.

Commentaires

(1)

Les jeunes de Gaza le disent haut et fort, ils payés, et c'est leur unique source de revenus, d'aller à la barrière pour montrer au monde, en restant poli, la bêtise du Hamas!

8Article précédent100.000 civils retenus comme "boucliers humains" par l'EI à Mossoul
8Article suivantLe compte Twitter en arabe de la chaîne qatarie Al-Jazeera suspendu