Quantcast i24NEWS - Israël aide en secret des groupes rebelles syriens (média US)

Israël aide en secret des groupes rebelles syriens (média US)

The Israel-Syria border
AFP/Jalaa Marey
"Israël s'est tenu à nos côtés de manière héroïque. Nous n'aurions pas survécu sans l'assistance d'Israël"

Israël aurait secrètement aidé des groupes rebelles syriens dans le plateau du Golan en leur fournissant de la nourriture, de l’aide médicale et financière afin de créer une zone tampon permettant de sécuriser la frontière du pays face à la guerre civile qui ravage la Syrie, a révélé dimanche le Wall Street Journal (WSJ).

D’après le journal américain, qui s’est basé sur les témoignages d’une douzaine de soldats rebelles et d’autres sources pour publier son rapport, l’aide financière de l’Etat hébreu aurait entre autres servi à payer des combattants ainsi qu’à l’achat d’armes.

L’armée israélienne aurait créé une unité spéciale en charge de l’aide de certains groupes rebelles indépendants, actuellement non soutenus par les puissances occidentales. Un porte-parole du groupe rebelle Fursan al-Joulan, Moatasem al-Golani, a par ailleurs remercié Israël pour son appui, indique le WSJ.

"Israël s'est tenu à nos côtés de manière héroïque. Nous n'aurions pas survécu sans l'assistance d'Israël", a-t-il déclaré.


Wall Street Journal: Israël soutiendrait... by i24news-fr

Le commandant du groupe, qui serait le plus soutenu par Israël, a déclaré avoir reçu environ 5.000 dollars (4.400 euros) par mois d’aide financière. Certains de ses membres ont déclaré que leur coopération avec l’Etat hébreu avait débuté en 2013.

Fursan al-Joulan compte environ 400 membres qui opèrent parfois avec d'autres groupes indépendants dans la région, également bénéficiaires d’une aide israélienne.

L’objectif d’une telle opération d’Israël en Syrie est de maintenir éloigné de ses frontières les différents groupes militants alliés à l’Iran, et plus particulièrement le Hezbollah libanais, précise le WSJ.

Unité du Porte-parole de Tsahal

Les responsables israéliens dénoncent régulièrement la présence, sur le versant syrien du Golan, de militaires notamment des Gardiens de la Révolution iraniens en Syrie et des combattants de l'organisation chiite, alliée de Téhéran, aux côtés des forces du régime de Bachar al-Assad.

"L'Iran tente de s'établir de façon permanente en Syrie au travers d'une présence militaire terrestre et maritime et d'ouvrir progressivement un front sur le plateau du Golan", a averti le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

L'Iran est considéré comme l'ennemi numéro par l'Etat hébreu. Israël et le Hezbollah s'étaient livrés à une guerre meurtrière à l'été 2006.

Plusieurs frappes aériennes visant des convois d'armes destinées au Hezbollah ont été attribuées ces dernières années à Israël.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(0)
8Article précédentL'Iran affirme avoir détruit avec "succès" des positions de l'EI en Syrie
8Article suivantIsraël débute la réduction de l'électricité à Gaza demandée par Ramallah