Quantcast i24NEWS - Israël dit surveiller l'activité de l'Iran en Syrie après les tirs de missiles

Israël dit surveiller l'activité de l'Iran en Syrie après les tirs de missiles

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou
Capture d'écran
"J'ai un message à l'Iran: Ne menacez pas Israël", a déclaré M. Netanyahou.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a affirmé lundi qu'Israël surveillait l'activité de l'Iran en Syrie, au lendemain de tirs de missiles iraniens contre des cibles du groupe djihadiste Etat islamique (EI) dans ce pays en guerre.

Israël et l'Iran n'ont aucun lien diplomatique et s'accusent mutuellement de représenter une menace pour la stabilité au Moyen-Orient.

Pour la première fois en trente ans, depuis la guerre avec l'Irak entre 1980 et 1988, l'Iran a lancé dimanche six missiles en territoire étranger.

Six missiles ont été tirés depuis l'ouest de l'Iran vers l'est de la Syrie, prenant pour cible des "bases terroristes" de l'EI à Deir Ezzor, ont annoncé les Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime iranien.

IRIB TV/AFP

Une action menée selon les Gardiens en représailles aux attentats perpétrés le 7 juin contre le Parlement et le mausolée de l'imam Khomeiny à Téhéran, qui avaient fait dix-sept morts. Il s'agissait des premières attaques revendiquées par l'EI en Iran.

Avec ces tirs de missiles, l'Iran envoie "un message à Netanyahou qui menace régulièrement l'Iran", estime Fouad Izadi, analyste en relations internationales à l'université de Téhéran.

"L'armée et les forces de sécurité surveillent continuellement l'activité de l'Iran dans la région", a déclaré M. Netanyahou qui s'exprimait devant des cadres de son parti, le Likoud.

"Cette activité porte également sur les tentatives (iraniennes) de s'installer en Syrie et, bien sûr, de transférer des armes sophistiquées aux Hezbollah" libanais, a-t-il ajouté, selon un communiqué.

"J'ai un message à l'Iran: Ne menacez pas Israël", a déclaré M. Netanyahou.

L'Iran possède de nombreux types de missiles fabriqués localement, certains d'une portée de 2.000 km pouvant atteindre Israël et les bases américaines au Moyen-Orient.

Les Etats-Unis demandent régulièrement le gel du programme balistique iranien, également source de tensions avec Israël.

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a affirmé qu'Israël ne s'inquiétait pas des tirs de missiles effectués par l'Iran dimanche.

"Israël est préparé à tout développement", a-t-il dit lundi devant les membres de son parti, Israël Beiteinou. "Nous sommes préparés, nous ne sommes ni préoccupés ni inquiets".

Par ailleurs, des responsables israéliens ont nuancé lundi le succès annoncé par Téhéran, soulignant que " deux des quatre à cinq missiles" lancés avaient raté leur cible.

Commentaires

(0)
8Article précédentTurquie: premier procès de journalistes en lien avec le putsch
8Article suivantRyad dit avoir capturé 3 membres des Gardiens de la révolution, l'Iran dément