Quantcast i24NEWS - Ryad dit avoir capturé 3 membres des Gardiens de la révolution, l'Iran dément

Ryad dit avoir capturé 3 membres des Gardiens de la révolution, l'Iran dément

Iran Gardiens de la Révolution
"Il est clair qu'il s'agissait d'un acte terroriste en préparation dans les eaux territoriales saoudiennes"

L'Iran a démenti lundi les accusations de l'Arabie saoudite qui a affirmé avoir capturé trois membres des Gardiens de la révolution à bord d'une embarcation chargée d'explosifs qui se dirigeait vers un gisement pétrolier dans le Golfe.

"L'identité des trois individus est connue, ils sont originaires de Bouchehr (port du sud de l'Iran) et étaient en train de pêcher lorsqu'ils ont été arrêtés par les gardes côtes saoudiens. Il n'y a aucune preuve qu'ils sont des militaires", a déclaré Majid Aghababie, directeur chargé des frontières au ministère iranien de l'Intérieur, cité par l'agence Ilna.

Plus tôt, l'Arabie saoudite a dit avoir capturé trois membres des Gardiens de la révolution à bord d'une embarcation chargée d'explosifs qui se dirigeait vers un gisement pétrolier dans le Golfe.

Les trois personnes "sont actuellement interrogées par les autorités saoudiennes", a affirmé le ministère saoudien de l'Information dans un communiqué, alors que les tensions avec l'Iran sont encore montées d'un cran.

"Il est clair qu'il s'agissait d'un acte terroriste en préparation dans les eaux territoriales saoudiennes en vue de causer des dommages importants aux personnes et aux propriétés", affirme le ministère.

Saisie d'armes à bord d'une embarcation

Ce communiqué a été publié plus de 12 heures après que l'Arabie saoudite eut fait état d'une saisie d'armes à bord d'une embarcation dans les eaux territoriales saoudiennes qui se dirigeait à "grande vitesse" avec deux autres vers le gisement pétrolier offshore de Marjan vendredi vers 20H30 heure locales.

Le gouvernement saoudien avait alors indiqué que la marine saoudienne avait procédé à des tirs de sommation et réussi à immobiliser l'une des embarcations alors que les deux autres ont pris la fuite.

Le communiqué n'avait pas fait état d'explosifs et n'avait pas fourni de détails sur le type d'armes saisies, parlant seulement d'"armes destinées à des actions subversives".

Il n'avait pas non plus évoqué une quelconque interpellation, affirmant que les embarcations portaient des drapeaux blanc et rouge.

L'Iran a accusé l'Arabie saoudite d'avoir tué samedi un pêcheur iranien dont le bateau serait entré dans les eaux saoudiennes.

Commentaires

(0)
8Article précédentIsraël dit surveiller l'activité de l'Iran en Syrie après les tirs de missiles
8Article suivantUn journaliste de France 2, blessé à Mossoul, succombe à ses blessures