Quantcast i24NEWS - Retrait de Trump des pourparlers de paix, une "absurdité" (responsable US)

Retrait de Trump des pourparlers de paix, une "absurdité" (responsable US)

Le président américain Donald Trump et le président palestinien Mahmoud Abbas à Bethléem, en Cisjordanie, le 23 mai 2017
MANDEL NGAN (AFP)
Le président US doit prochainement déterminer l'avenir de la reprise des pourparlers de paix au Moyen-Orient

Un responsable américain a catégoriquement démenti samedi les rumeurs selon lesquelles le président Donald Trump envisagerait de se retirer des négociations de paix entre Israël et les Palestiniens. 

"Les rapports affirmant que le président Trump envisagerait de se retirer des négociations de paix sont des inépties", a déclaré le responsable.

Le quotidien arabe Al-Hayat, basé à Londres avait affirmé plus tôt dans la journée que Trump pensait à se retirer du processus du paix israélo-palestiniennes après l'entretien "tendu" entre des responsables palestiniens et Jared Kushner, gendre et proche conseiller du président américain, à Ramallah.

Suite à cet entretien, au cours duquel a été évoqué la question sensible du paiement des salaires aux terroristes palestiniens emprisonnés en Israël, les responsables de l'Autorité palestinienne ont exprimé leur déception sur l'absence de réaction de l'administration Trump après l'annonce de nouvelles constructions israéliennes en Cisjordanie.

Abbas et ses conseillers ont accusé les États-Unis de prendre le parti d'Israël, et ont éconduit la demande de Kushner.

Jared Kushner, accompagné de l'émissaire spécial américain pour le Proche-Orient Jason Greenblatt, a rencontré mercredi le Premier ministre Benyamin Netanyahou à Jérusalem, avant de se rendre à Ramallah dans la soirée pour s'entretenir avec le président palestinien Mahmoud Abbas.

En outre, un haut fonctionnaire palestinien a déclaré mercredi que la réunion avec Greenblatt mardi avait été tendue à cause des salaires des prisonniers, affirmant que les Américains "achètent" les plaintes de Netanyahou sur la question de l'incitation à la haine palestinienne.

Commentaires

(0)
8Article précédentPakistan: au moins 123 morts dans l'incendie d'un camion-citerne
8Article suivantLes forces irakiennes ont repris à l'EI les deux tiers du vieux Mossoul