Quantcast i24NEWS - Les Emirats arabes unis impliqués dans le piratage du Qatar (média US)

Les Emirats arabes unis impliqués dans le piratage du Qatar (média US)

Le président des Emirats Arabes Unis, Khalifa ben Zayed Al Nahyane
Dan Kitwood / AFP
Des hauts fonctionnaires émiratis auraient discuté de ce plan la veille de la révélation du scandale

Les Emirats arabes unis auraient coordonné le piratage contre l'agence de presse officielle qatarie fin mai après la diffusion d'un "faux" discours de son émir, provoquant la crise diplomatique actuelle entre les pays du Golfe et le Qatar, a rapporté dimanche le Washington Post.

Citant un agent du renseignement américain sous couvert d’anonymat, le journal américain a déclaré que des hauts fonctionnaires émiratis auraient discuté de ce plan le 23 mai, veille de la révélation du scandale.

Mercredi 24 mai, des déclarations retentissantes attribuées à l'émir du Qatar ont provoqué une onde de choc dans le Golfe. S’empressant de publier un démenti, notamment via la chaîne de télévision Al-Jazeera basée à Doha, le Qatar a dénoncé une cyberattaque contre son agence officielle QNA par laquelle ont été diffusés des propos attribués à l'émir cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani et traitant de questions régionales hautement sensibles.

Marwan Naamani (AFP)

Malgré ce démenti officiel, les chaînes de télévision à capitaux saoudiens et émiratis, respectivement Al-Arabiya et Sky News Arabia, ont continué la diffusion en boucle de larges extraits du prétendu discours de l'émir. Parmi les sujets soi-disant évoqués par le cheikh Tamim: le mouvement terroriste palestinien Hamas, présenté comme "le représentant légitime du peuple palestinien", et l'Iran chiite vu comme un allié stratégique dans la région.

La cyberattaque semblait destinée à nuire aux relations entre le Qatar et ses voisins arabes du Golfe, dont la majorité sont notamment hostiles à l'Iran, selon des analystes.

Au lendemain de la mise au ban diplomatique du Qatar par ses voisins du Golfe, et après avoir demandé l’aide des enquêteurs du FBI afin de déterminer l’origine du piratage, CNN avait révélé que des hackers russes étaient à l'origine de l’attaque informatique.

Le but de la Russie avec ce piratage était de provoquer des divisions entre les Etats-Unis et leurs alliés, avaient affirmé des enquêteurs américains à la chaîne d'information.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(0)
8Article précédentArmes chimiques: l'UE allonge la liste des sanctions syriennes
8Article suivantLe Hamas demande à l'Algérie d'accueillir ses hauts-responsables