Quantcast i24NEWS - Le Hamas appelle à "l’intifada" pour protester contre les mesures israéliennes

Le Hamas appelle à "l’intifada" pour protester contre les mesures israéliennes

Palestinian protesters use slingshots to hurl stones towards Israeli security forces during clashes in the West Bank town of Bethlehem on April 21, 2017, in solidarity with the hunger striking prisoners
Musa AL SHAER (AFP/File)
L'attentat à l'arme à feu de vendredi est une des attaques les plus graves de ces dernières années à Jérusalem

Le mouvement islamiste Hamas basé à Gaza et le Jihad islamique ont appelé lundi les Palestiniens à "l'intifada" pour protester contre les mesures sécuritaires israéliennes après l'attentat vendredi matin à Jérusalem, qui a coûté la vie à deux policiers d'origine druze.

Le Fatah, le parti politique de Mahmoud Abbas, a quant à lui appelé à un "jour de rage" mercredi et à un rassemblement devant la mosquée Al-Aqsa en guise de protestations.

Après la fermeture exceptionnelle pendant deux jours du Mont du Temple par mesures sécuritaires, les autorités israéliennes ont rouvert dimanche l'accès au site aux Musulmans et aux touristes, puis lundi aux Juifs, après avoir installé des détecteurs de métaux à deux des entrées du lieu saint.

Le Fatah a également annoncé, en coordination avec le ministère du Waqf, l'organisation de prières vendredi dans les places publiques de toutes les villes palestiniennes, accordant à chaque localité la liberté de déterminer un "plan supplémentaire pour la victoire d'Al-Aqsa."

Un appel téléphonique entre le Premier ministre de l'AP, Rami al-Hamdallah et son homologue jordanien, Hani al-Mulqi, a eu lieu ce lundi pour discuter des derniers événements à Jérusalem et de la "dangereuse escalade israélienne contre la mosquée Al-Aqsa".

AFP/Ahmad Gharabli

Le Premier ministre de l'Autorité palestinienne a également appellé Israël à "cesser ses violations" lors de cet entretien téléphonique avec son homologue jordanien

En outre, M. al-Hamadallah a exprimé son "rejet des prétextes sécuritaires" de l'Etat hébreu pour justifier ses "escalades croissantes contre la mosquée".

Il a également mis en garde contre "le plan israélien de changer le statu quo à Jérusalem" et de "limiter le statut religieux et historique du troisième lieu saint de l'islam".

M. al-Hamadallah a par ailleurs salué le rôle joué par le monarque jordanien pour la protection et la défense de la mosquée Al-Aqsa et des lieux saints.

Dimanche soir, des affrontements ont eu lieu entre policiers et palestiniens qui s'étaient rassemblés à l'extérieur d'une des portes du site.

Depuis dimanche soir, les prières musulmanes sont organisées à l'extérieur du Mont du Temple en signe de protestation contre l'installation de détecteurs de métaux. Plusieurs milliers de Musulmans acceptent toutefois ces nouvelles mesures de sécurité, a assuré la police israélienne.

L'attentat à l'arme à feu de vendredi était l'un des plus graves incidents de ces dernières années à Jérusalem.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(3)

Pfff c tout ce qu'ils savent faire les intifadas ce qu'il faudrait c'est des anti fadas lol

Ils attende quoi israel pour les faire degage'

De grès ou de force

8Article précédentCisjordanie: tentative d'attaque à la voiture-bélier à Hébron
8Article suivantAnkara condamne la fermeture "inacceptable de l'esplanade des Mosquées"