Quantcast i24NEWS - Un responsable palestinien critique le "silence" des USA sur les implantations

Un responsable palestinien critique le "silence" des USA sur les implantations

Saëb Erakat, numéro deux de l'OLP, le 28 novembre 2016 à Ramallah
ABBAS MOMANI (AFP)
Le silence de l'administration américaine fait "obstacle" à la reprise de ces discussions, a dit M. Erakat

Le numéro deux de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) Saëb Erakat a critiqué mardi le "silence" de l'administration américaine sur les implantations israéliennes et son absence de soutien à la solution à deux Etats.

Le communiqué de Saëb Erakat est le plus critique de la part d'un haut responsable palestinien à l'encontre de l'administration américaine, ménagée depuis l'accession de Donald Trump au pouvoir il y a sept mois.

"Le fait que l'administration américaine n'ait pas déclaré que l'objectif final du processus de paix est de parvenir à deux Etats sur la base des frontières de 1967, ainsi que son silence sur l'intensification des activités coloniales israéliennes sont considérés par le gouvernement israélien comme une opportunité pour réduire à néant la solution à deux Etats et la remplacer par une solution à un seul Etat", a déploré Saëb Erakat, ajoutant que cette dernière solution équivalait à "l'apartheid".

L'administration Trump tente de créer les conditions d'une reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens, au point mort depuis 2014.

Le silence de l'administration américaine fait "obstacle" à la reprise de ces discussions, a dit M. Erakat.

Depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, considéré comme plus favorable aux positions israéliennes que son prédécesseur Barack Obama, Israël a procédé à plusieurs annonces d'implantations représentant des milliers de logements nouveaux en Cisjordanie et à Jérusalem.

Donald Trump a pris ses distances avec la solution à deux Etats pour régler le conflit. Il a ainsi rompu avec un principe directeur de la diplomatie américaine officiellement adopté par les présidents depuis au moins 2001. La solution à deux Etats est aussi la référence d'une grande partie de la communauté internationale, de l'ONU à la Ligue arabe, en passant par l'Union européenne.

(avec agence)

Commentaires

(4)

Il critique les usa et israel et ce sont ceux là qui vont luisauver sa vie. cela en dit long sur l honnete intellectuelle du bonhomme...

il parle en direct de sa chambre d'hôpital en israël. ? ?

Il n'a jamais rien compris et surtout qu'il ne fasse as de vagues tant que le pays qu'il haï le plus le soigne et lui permette de revenir le critiquer et vouloir sa disparition; Il est vraiment le représentant du peuple inventé jusqu'à aller se trouver des racines cananéennes lui le jordanien pure souche!

Que Monsieur Erekat a l'air médisant et constipé sur cette photo. Sans doute une carence en fibres alimentaires. Qu'il se rassure, le système de santé Israélien pourra lui venir en aide malgré tout, quitte à lui octroyer quelques années d'espérance de vie au moyen d'une greffe. Ces Israéliens sont vraiment exemplaires.

8Article précédentAbbas lance des négociations pour rétablir le contrôle de l'AP à Gaza
8Article suivantMont du Temple: les pays musulmans dénoncent les "actions provocatrices" d'Israël