Quantcast i24NEWS - Le Hezbollah utilise des drones armés contre l'EI en Syrie

Le Hezbollah utilise des drones armés contre l'EI en Syrie

Photographie réalisée le 26 juillet 2017 lors d'une visite de presse guidée par le Hezbollah libanais, montrant des membres du groupe armé, dans une région montagneuse près de la ville d'Aarsal, à la frontière syrienne
ANWAR AMRO (AFP)
Le Hezbollah combat rebelles et djihadistes en Syrie aux côtés des troupes du régime depuis 2013

Le Hezbollah chiite, allié du régime syrien, a annoncé qu'il utilisait des drones armés contre le groupe Etat islamique (EI) qu'il combat près de la frontière libano-syrienne.

Une source sur le terrain a affirmé que c'était la première fois que le mouvement libanais utilisait cette arme contre ce groupe djihadiste.

Samedi, le Hezbollah a lancé une offensive en coopération avec l'armée syrienne pour chasser l'organisation ultraradicale d'une région près de la frontière libanaise dénommée Qalamoun-ouest.

"Les drones armés de la Résistance (le Hezbollah, ndlr) ciblent des positions et des fortifications de Daech (acronyme arabe de l'EI) dans le Qalamoun ouest", a indiqué l'organe de communication du mouvement chiite.

C'est "la première fois que le Hezbollah utilise des drones armés dans une bataille contre l'EI", a précisé une source qui suit les combats sur le terrain.

"Et c'est la première fois que le parti utilise cette arme aussi massivement", a-t-elle indiqué, précisant qu'il y a eu recours précédemment dans d'autres batailles en Syrie mais dans une moindre mesure.

En Syrie, où l'EI est acculé de toutes parts, l'organisation djihadiste utilise elle-même des drones armés dans ses batailles.

Le Hezbollah combat rebelles et djihadistes en Syrie aux côtés des troupes du régime depuis 2013.

Samedi, l'armée libanaise a annoncé une offensive simultanée mais séparée contre l'EI dans une région libanaise frontalière de la Syrie. Elle a lancé ses opérations dans la région de Jouroud Ras Baalbeck et Jouroud al-Qaa et reconquis deux-tiers du territoire contrôlé par l'EI, soit 80 km².

Les offensives de l'armée libanaise et du Hezbollah interviennent au moment où l'EI a revendiqué ces derniers jours plusieurs attentats, dont une double attaque à la voiture bélier en Espagne qui a fait 15 morts.

Commentaires

(4)

le ezbola peut faire joujou contre l'ei, les jiadistes, les rebelles, les groupes armés, les sunnites...mais s'ils s'amuse à ça contre Israël, il est mort. Et il le sait!

Pas si évident. Ne jamais sous estimer son ennemi. Et peut être cesser de frimer avec Tsahal qui n'est plus l'armée de la guerre des six jours.

À cela le Hezbollah se mêle aux civils Cible compliquée à éradiquer

Comme dirait mon père c'est pas en coupant les oreilles à un âne qu'on en fait un cheval de course...

8Article précédentCrise du Golfe: le Qatar coupe une majeure partie de son aide à Gaza
8Article suivantMoyen-Orient: Erdogan et le roi de Jordanie veulent des négociations "sérieuses"