Quantcast i24NEWS - Deux Juifs convertis à l'islam ont rejoint l'Etat islamique en Syrie

Deux Juifs convertis à l'islam ont rejoint l'Etat islamique en Syrie

Drapeau et panneau de l'organisation État islamique (EI) le 11 septembre 2015 à Daquq en Irak
MARWAN IBRAHIM (AFP/Archives)
Une cinquantaine d’Arabes israéliens combattraient actuellement avec l’EI en Syrie et en Irak (Shin Bet)

Le Shin Bet, le service de sécurité intérieure israélien, a révélé que deux Juifs convertis à l'islam ont rejoint les rangs de l'Etat islamique en Syrie et que selon les informations receuillies, quelque 20 Israéliens ont prêtés allégeance au groupe djihadiste, a rapporté mardi Channel 2.

La plupart de ceux qui quittent l'Etat hébreu pour rejoindre l'EI sont généralement des Arabes israéliens, mais les nouveaux membres - une femme de 28 ans et un homme de 32 ans - étaient de confession juive.

Originaires de l'ex-URSS, ils ont tous les deux immigré en Israël, où ils sont maintenant enregistrés en tant que musulmans au sein du ministère de l'Intérieur, s'étant convertis à l'islam avant de partir en Syrie.

Un autre Arabe israélien de Fureidis dans le nord d'Israël - qui a servi dans l'armée israélienne - a pris la décision de se battre aux côtés du groupe terroriste en Syrie.

Le Shin Bet a rédigé une liste d'Israéliens suite à un amendement de la loi sur la citoyenneté qui permet la déchéance de la nationalité des citoyens israéliens qui ont rejoint des organisations terroristes.

La liste a été transférée lundi au ministère de l'Intérieur qui commencera le processus de déchéance des 20 Israéliens qui ont rejoint l'EI. Ceux qui rejoignent le groupe terroriste ne pourront plus retourner en Israël ou voyager librement dans le monde.

Par ailleurs, deux Arabes israéliens ont été inculpés vendredi dernier par un tribunal de Haïfa (nord) pour contacts avec un "agent étranger" membre du groupe terroriste Etat islamique (EI) et possession illégale d'armes, a indiqué la sécurité intérieure israélienne.

Les deux suspects, des frères vivant à Umm al-Fahm (centre d'Israël), ont été arrêtés en juillet pour leur soutien à l'organisation djihadiste, a rapporté le Service de sécurité intérieure israélien (Shin Bet), dans un communiqué.

L'un des frères, Mahmoud Abdel Karim Kassem Jabarine, 25 ans, était en contact avec un Arabe israélien ancien habitant d'Umm al-Fahm et membre de l'EI en Syrie, a souligné le Shin Bet. Il avait également prêté allégeance à l'EI, a-t-il ajouté.

Une cinquantaine d’Arabes israéliens combattraient actuellement avec l’EI en Syrie et en Irak, selon le Shin Bet.

Commentaires

(3)

pourquoi est ce qu'ils ne se barrent pas tous combattre en Syrie les palestiniens pour aider leurs frères ?

Parceque ce sont des lâches préférant attaquer des femmes et des enfants ainsi que des pères de famille...

Ce qui est proprement incroyable c'est que deux juifs russes qui ont quitté leur pays pour rejoindre Israël, après y avoir vécu e constaté l'hostilité des pays voisins et la lutte quotidienne pour conduire une vie "normale", aient décidé de renier leur foi en passant au pire ennemi des juifs pour engager une lutte mortelle contre ses propre coreligionnaires. Cela mériterait une étude psychologique approfondie. Comment cela a-t-il été possible? Quels ont été les déterminants ayant conduit à une telle situation aberrante?

8Article précédentLiban: l'armée affirme être dans l'étape finale pour déloger l'EI
8Article suivantLe prince héritier saoudien rencontre Kushner et d'autres officiels US à Jeddah