Quantcast i24NEWS - "Jusqu'à son dernier jour", Abbas payera les "familles des martyrs prisonniers"

"Jusqu'à son dernier jour", Abbas payera les "familles des martyrs prisonniers"

Photographie fournie par le service de presse palestinien, du président palestinien Mahmoud Abbas et de l'émissaire américain Jason Greenblatt à Ramallah, le 25 mai 2017
OSAMA FALAH (PPO/AFP)
Le président de l'Autorité palestinienne a rendu hommage aux efforts déployés par Donald Trump

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déclaré jeudi qu'il ne renoncera pas aux salaires reversés aux terroristes et aux familles des terroristes ayant été emprisonnés en Israël pour avoir mené des attentats, ou ayant tenté de tuer des Israéliens.

"Je n'ai pas l'intention de cesser de payer les familles des martyrs prisonniers, même si cela me coûte mon siège. Je continuerai à les payer jusqu'à mon dernier jour", a déclaré M. Abbas, d'après les médias israéliens.

Le financement par l'Autorité palestinienne de subventions pour les familles des terroristes est un point de discorde entre les Palestiniens et l'administration Trump. Pendant sa visite dans la région plus tôt cette année, le président des Etats-Unis avait souligné que son pays ne tolérerait pas ces rétributions.

Cette déclaration du président de l'AP survient alors que des émissaires américains conduits par Jared Kushner, proche conseiller du président américain, ont rencontré à nouveau cette semaine les dirigeants israéliens et palestiniens.

Après avoir rencontré des responsables saoudiens, émiratis, qataris, jordaniens et égyptiens, la délégation américaine a été reçue jeudi par Benyamin Netanyahou et a rencontré le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Ramallah.

M. Trump "est déterminé à parvenir à une solution qui apportera la prospérité et la paix à tout le monde dans cette zone", a déclaré Jared Kushner, au début de ses entretiens avec le Premier ministre israélien à Tel-Aviv, selon une vidéo diffusée par l'ambassade américaine.

Le bureau de Benyamin Netanyahou a qualifié les discussions de "constructives et de substantielles" sans autre détail, indiquant qu'elles allaient se poursuivre "dans les prochaines semaines" et remerciant le président américain "pour son ferme soutien à Israël".

Le président Abbas a pour sa part rendu hommage aux efforts déployés par Donald Trump et a affirmé que "cette délégation (américaine) œuvre pour la paix". "Nous savons que c'est difficile et compliqué mais ce n'est pas impossible", a-t-il fait savoir.

(Avec agence)

Commentaires

(7)

c'est bien la preuve q'Abbas encourage le terrorisme,créer un état palestinien reviendra à créer un nouvel état terroriste. L'Arabie saoudite a confirmer qu'elle ne voyait aucun intérêt à la création d'un pays supplémentaire musulman non démocratique et qui déstabilisera la région en continuant le terrorisme.

A quoi il sert ce Abbas ..il faut l éjecter et reprendre les pourparlers à zéros ...

CQFD...

Dans ce cas sortons Adria de prisions et versons lui une rente ! Trouver une issue avec ce genre de gens sera bien difficile voire impossible.

Abbas ou un autre c'est la même chose. C'est leur culture. Ils ne connaissent pas la concession. Uniquement la victoire. Pour vivre en paix à leur côté il faut soit se soumettre soit les dominer. Mais l'Homme occidental est lui incapable de comprendre cela.

sa fin est proche.

il est généreux, avec l'argent des européens.

8Article précédentIsraël: démission du négociateur chargé de la libération de 5 Israéliens à Gaza
8Article suivant"Le régime sioniste n'existera plus dans 25 ans", estime un général iranien