Quantcast i24NEWS - "Le régime sioniste n'existera plus dans 25 ans", estime un général iranien

"Le régime sioniste n'existera plus dans 25 ans", estime un général iranien

FILE - Thousands of Iranian-backed fighters in Syria’s desert central region are advancing east, bringing Tehran closer to its goal of securing a corridor from its border through Iraq all the way to the Mediterranean that would give it unhindered land acc
AP Photo/Anmar Khalil, File
Ces propos ont été tenus à la suite de la réunion qui a eu lieu mercredi à Sotchi entre Netanyahou et Poutine

"Le régime sioniste n'existera plus dans 25 ans", a menacé vendredi après-midi Abed al-Rahim Mousavi un commandant militaire iranien, ajoutant que "la République islamique déciderait de la fin de la guerre avec ses ennemis en cas de confrontation militaire dans laquelle Téhéran serait impliqué".

Ces propos ont été tenus à la suite de la réunion qui a eu lieu mercredi à Sotchi, station balnéaire sur les rives de la mer Noire. entre le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou avec le président russe Vladimir Poutine dans laquelle il a dénoncé la "menace iranienne" dans la région.

M. Netanyahou a estimé mercredi que l'Iran cherche à "libaniser" la Syrie en y installant une véritable armée, lors d'une conférence de presse téléphonique qui a suivi sa rencontre le président russe Vladimir Poutine.

AFP

"L'Iran n'essaie plus d’ouvrir un front terroriste en Syrie, mais plutôt d'établir une force militaire", a-t-il souligné.

"Téhéran cherche à créer un lien territorial entre l'Iran et la Méditerranée, renforcer sa présence militaire dans la mer, sur terre et dans les airs, avec notamment des dizaines de milliers de soldats des milices chiites", a-t-il ajouté.

"Cela représente une menace pour Israël, pour le Moyen-Orient et pour le monde entier", a-t-il souligné lors de cette rencontre.

La Russie est, avec l'Iran, l'un des principaux alliés du régime de Damas, et a déclenché en septembre 2015 une intervention militaire en soutien aux forces du président Bachar al-Assad.

Commentaires

(12)

In God we trust ! God, we have Les yeux d HACHÉM veille sur eretz Israel du premier au dernier jour de l'année

D une maniere plus pragmatique nous dirons que si israel doit disparaitre l iran sera aussi rayee de la carte sous le feu nucleaire israelien Et ca les mollahs le savent...

Am israel hai

bla bla bla bla. c est les arabes....

Dieu n'a rien à voir dans tous ça . Allez l'expliquer dans les yeshiva ou toutes ces religieux se planquent pendant que d'autres vont se faire casser la gueule . Jusqu'à présent ce ne sont pas des prières qui ont sauvé Israël mais plutôt des jeunes qui ont versé leur sang pour notre pays .

Réthorique classique Ont-ils conscience du réel rapport de force ?

Le risque est réel et il existe malheureusement. L'Europe sous la pression d'Obama et la tentation trop grande de s'ouvrir un marché riche en diversité et avec des "clients " pouvants payer rubis sur ongle , l'honneur l'esprit de justice et d'intégrité n'a pas pesé lourd et Israël ne fait pas le poids a leurs yeux et de plus ce petit pays marche sur leurs plates bandes ! Il est stupide suicidaire même, de penser démocratie dans le rapport entre Israël et les pays musulmans ! Par leurs déficiences culturelles et philosophique ils ont trop de rancoeur pour penser qu'ils aimeraient réellement faire une paix positive avec Israël. En rejetant la faute sur Israël sur la situation actuel , ma lâche et antisémite Europe se dédouane. Aujourd'hui les pays industriels européens ont construits leur force industrielle avec de la main d'oeuvre bon marché en provenance des pays musulmans en particulier.on se retrouve avec une très, trop forte communauté musulmane et défigure l'image de la société homogène qu'elle était il y a encore 25ans. Mitterand après Giscard on mis à mort l'homogénéité de notre société. Rien ne peut sauver le désastreux héritage que nous allons laisser a nos petits enfants.je m'en excuse auprès d'eux d'avoir accepter cette décadence de notre société et ne croyez pas a un réveil des politiciens Et représentants de la loi, défendre votre culture sera, non il est déjà punissable par la loi.

Depuis la création de l'Etat moderne d'Israël, 1948, tous les dictateurs Arabes ont fait des déclarations similaires et ils ont disparu bredouilles, nous sommes toujours là et avec le peuple inventé pleurent tous les jours en voyant notre réussite, eux qui sont restés au moyen âge!

Les intellectuels sont stupides parce qu'ils ne savent pas écouter le bon sens: comment l'ami (Assad) de mon ennemi juré (l'Iran) peut-il faire un bon voisin? Conclusion: -La guerre des syriens contre le génocidaire Assad ne doit donc "jamais terminé"; -Le Président Trump devrait demander l'aval du Congres américailn pour l'installation d'une base de lancement de missiles au Kurdistan irakien en vue de facilement neutraliser et détruire en plein vol tout missile balistique iranien (les démocrates américains ne pourront objecter sinon ils se priveront de l'électorat pro-juif américain et du puissant lobby AIPAC).

j'ai un mot à dire à l'Iran tout entier: Israël a "une puissance de feu insoupçonnable" et "ses sous-marins à ogives nucléaires" sont d'ores et déjà apprêtés; ce n'est pas pour rien que l'Allemagne leur en vend après tout.

Le défunt Président Shimon Peres, prix nobel de la paix, et donc point menteur, pouvait dire à Obama un jour: "Si Israel doit attaquer un jour l'Iran, croyez-moi nous vaincrons".

Israel possède une technologie qui peut plonger dans l'obscurité tout l'Iran en quelques heures. Leur agressivité est la preuve de leur crainte. Comme tout régime islamiste, l'agressivité est la preuve de leur faiblesse.

8Article précédent"Jusqu'à son dernier jour", Abbas payera les "familles des martyrs prisonniers"
8Article suivantTal Afar: les forces irakiennes s'approchent du centre-ville et de la citadelle