Quantcast i24NEWS - "L'Iran s'est engagé, comme l'Allemagne nazie, pour le meurtre des Juifs" (Netanyahou)

"L'Iran s'est engagé, comme l'Allemagne nazie, pour le meurtre des Juifs" (Netanyahou)

Benyamin Netanyahou s'adressant au Forum Saban
Capture écran
Netanyahou a également réitéré ses propos jurant d'empêcher l'Iran de s’installer militairement en Syrie

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a exprimé dimanche sa préoccupation face à la menace iranienne à l'encontre d’Israël comparant le régime de Téhéran à l’Allemagne nazie.

L'Iran fait preuve d'"un engagement impitoyable envers le terrorisme" et "d'un engagement sans pitié pour le meurtre les Juifs", un peu comme l'Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale, a souligné le Premier ministre lors d'une allocution télévisée devant le Forum Saban à Washington.

En tant que Premier ministre d'Israël, Netanyahou a déclaré qu'il n'avait pas "le luxe d'ignorer" les menaces iraniennes et le souhait de Téhéran de détruire le peuple juif, et que pour cette raison il insiste pour parler de ce sujet..

Netanyahou a également réitéré ses propos de vendredi jurant d'empêcher l'Iran de s’installer militairement en Syrie.

Capture d'écran YouTube

Il a par ailleurs appelé la communauté politique de Washington à saisir l'occasion donnée par le président américain Donald Trump pour "effacer les grandes failles" de l'accord nucléaire iranien.

Netanyahou a ajouté qu'Israël serait le premier pays à rétablir les relations avec l'Iran une fois que son régime actuel tombera, et qu'à l'avenir, Israël sera "ouvertement accueilli par ses voisins arabes, plutôt que dans le secret comme c'est le cas aujourd'hui".

Il a également affirmé que "la moitié des personnes interrogées dans les pays du Moyen-Orient apprécient les forces et les atouts d'Israël" et "croient que leur pays pourrait bénéficier de liens avec Israël".

Le Saban Forum est une conférence annuelle sur la politique américaine au Moyen-Orient organisée par la Brookings Institution.

D'autres orateurs israéliens présents à l'événement cette année comprenaient l'ancien Premier ministre Ehud Barak, la ministre de la Justice Ayelet Shaked et le nouveau chef du parti travailliste, Avi Gabbay. Les sujets abordés se concentraient essentiellement sur l'accord iranien et le rôle de l'Arabie saoudite au Moyen-Orient.

Le discours de Netanyahou intervient alors que douze militaires iraniens ont été tués par le bombardement d'une base iranienne en Syrie vendredi soir attribuée à Israël.

Commentaires

(4)

"Il ne dort ni ne sommeille celui qui est le gardien d Israël" psaume 121 du Roi David béni soit-il !!Israël pays et peuple. Il nous adopté comme peuple. Y a-t-il un autre peuple qu'il a délivré par des prodiges, dit-il.

le moment est bientôt venu où les forces du mal opposées aux descendants des Hébreux s'anéantiront dans un grand fracas.

il était une fois.........

Et c'est en effet pour ce genre de raison et les récents propos d'Ahmadinejad qu'il sont à surveiller les programme de missile et dossier nucléaire iraniens, sinon pourquoi, en déhors de la Corée du Nord, l'Iran est le seul Etat au monde qu'Israel et même l'Arabie Saoudite ne souhaitent pas "à tout prix" voir détenir l'arme nucléaire, car Ryad elle-même s'en trouve menacée.

8Article précédentEgypte: un colonel, candidat à la présidentielle, interpellé selon son avocat
8Article suivantSyrie: 25 civils tués dans des frappes sur la Ghouta orientale