Quantcast i24NEWS - Abbas va demander à l'UE de donner plus pour compenser la possible fin de l'aide US

Abbas va demander à l'UE de donner plus pour compenser la possible fin de l'aide US

Palestinian Authority President Mahmoud Abbas (L) and EU foreign policy chief Federica Mogherini give a press conference following their meeting at the European Commission in Brussels on March 27, 2017
AFP

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas doit se rendre au siège de l'Union européenne à Bruxelles d'ici la fin du mois de janvier pour présenter un "paquet de revendications" qui doit établir une nouvelle voie vers la création d'un Etat palestinien, rapporte jeudi le quotidien panarabe Al-Hayat.

Depuis que le président américain Donald Trump a reconnu Jérusalem comme la capitale d'Israël en décembre, les Palestiniens estiment que Washington n'a plus sa place dans le processus de paix, et cherchent de nouvelles options pour établir leur Etat sans l'aide des Américains.

Selon le journal basé à Londres, qui cite un haut responsable palestinien qui a requis l'anonymat, Abbas va présenter trois demandes aux ministres de l'UE lors de son voyage à Bruxelles : la reconnaissance de l'Etat de Palestine sur les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale, le soutien à l'adhésion complète des Palestiniens aux Nations Unies, et une hausse du soutien financier à l'Autorité Palestinienne pour compenser la possible baisse drastique de son budget, consécutive aux menaces de Washington, aujourd'hui plus grand donateur international pour les Palestiniens, de couper son aide.

Le dirigeant palestinien se rendra à Bruxelles juste une semaine avant la réunion, dans la même ville, du comité des principaux groupes de donateurs aux Palestiniens pour une session d'urgence. Ce groupe de 15 membres, appelé Comité de liaison ad hoc (AHLC), comprend notamment les États-Unis et l'Union européenne.

Selon le haut responsable palestinien, Abbas demandera aux pays européens de "transformer" leur opposition à la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël en action politique.

Dans son discours du 6 décembre, Trump a déclaré que sa décision ne faisait que reconnaître la réalité selon laquelle Jérusalem était déjà la capitale d'Israël et n'était pas censée préjuger des frontières définitives de la ville.

Au début du mois, Trump a menacé de couper l'aide américaine aux Palestiniens, en disant sur Twitter que Washington n'obtient aujourd'hui "aucune appréciation ou respect" de la part des Palestiniens.

"Nous payons les Palestiniens CENT MILLIONS DE DOLLARS par an et n'obtenons aucune appréciation ou respect", a tweeté Trump le 2 janvier.

"Puisque les Palestiniens ne veulent plus parler de paix, pourquoi devrions-nous leur verser ces énormes paiements à l'avenir ?"

Selon le site internet du consulat des États-Unis à Jérusalem, Washington a été le plus important donateur pour les Palestiniens depuis la signature des Accords d'Oslo en 1994.

Ces dernières années, ces aides se sont élevées à environ 600 millions de dollars par an, dont la moitié est allée à l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNWRA).

Commentaires

(19)

LOL mdr

Évidemment les européens vont céder

Et tout ca avec nos impots bien sur

Ne te gêne pas abbas, c'est avec nos impôts.... Toujours les mêmes mendiants ces palestinoches !

Quelle belle et excellente information, le vieux despote, dirigeant sans aucun vote, du peuple inventé ne manque pas de culot, il fait le fanfaron avec les USA car il sait, pertinemment, que cette bonne vieille Europe de plus en plus antisémite et malgré que la majeure pays la composant, France en tête sont au bord de la faillite, va bien sur le maintenir en vie et continuer à lui faire croire qu'il peut diriger un état mendiant, invivable car sans aucune gestion, peuplé de terroristes qui ne pensent qu'à vivre des pensions versées à vie pour leurs méfaits et des pays complces au regard du droit international!

Un "peuple" j'en doute, mais une bande de mendiants c'est certain.....

Eh bien, il ne faut pas s'inquièter puisque la Palestine n'a jamais posséder Jérusalem et ne la possédera jamais. Au faite c'est le temps d'accomplissement de Prophecies bibliques. L'Europe devrait avoir honte si elle doit s'allier avec des terrorists de renom de cette race. ISREAL ne perdra jamais.

Ben voyons va demander aux pays arabes, à oui eux il on compris tu sais que tu aura Pau Avec eux

Israel aussi dépens beaucoup de l’aide américaine. Les conditions de vies sont difficiles pour tout le monde dans cette région et nul ne peut se passer d’aide. Ils iront demander aux russes ou au petromonarchies du golf Et finalement les usa perdront de leur influence dans cette région.

Mendiants ? Quand les juifs été en difficulté ils été bien content de trouver de l’aide Mais les visages tournent avec le vent

Mdr de rire!! La stratégie maléfique de l’Europe se retourne contre elle.. trop fort Mr TRUMP !!

Il a vraiment beaucoup de gueule pour un type qui avance une main devant et une main derrière !...

Cette europe me donne envie de vomir

Un avocat pourrait nous dire si en tant que juif nous pourrions retirer de nos impôts la prise qui est faite dessus et versée aux palestiniens tous les juifs de France nous devrions le faire pour montrer au gouvernement oui pour payer des impôts pour la France mais pas pour payer des salaires aux assassins qui tuent nos frères en Israël

Malheureusement Philibre il y a un principe en droit fiscal qui est celui de la non affectation des recettes aux dépenses. En clair on ne peut pas faire le tri et décider de l'usage de son impôt. Même si l'usage est contraire à nos convictions et à nos intérêts....

Et créer une pétition qui je suis sûr serait signé par beaucoup de gens qui ne sont pas de notre confession

Si le droit est "aveugle" c'est effectivement la politique qu'il faut changer. Mais à part nous qui sommes concernés combien de compatriotes non juifs savent qu'ils engraissent des terroristes "à l'insu de leur plein gré" ?

pour te rejoindre philibre on pourrait juste poursuivre les états subventionnant Abbas pour complicité de terrorisme puisque leur argent sert à financer les terroristes....

.... en préalable à toutes ces hypothèses irréalistes, encore faudrait il que le Fatah soit reconnu internationalement comme organisation terroriste. Aucun état seul ne peut le faire...

8Article précédentTrois séismes de magnitude modérée en Iran
8Article suivantDeux Palestiniens tués lors d'affrontements avec l'armée israélienne