Quantcast i24NEWS - L'Iran refuse toute modification de l'accord nucléaire

L'Iran refuse toute modification de l'accord nucléaire

Mohammad Javad Zarif, Iran's foreign minister, has ridiculed US President Donald Trump over what he called the foreign policy "blunder" of trying to raise its recent protests at the UN Security Council
Andreas SOLARO (AFP)

L'Iran a réaffirmé samedi son refus de toute modification de l'accord nucléaire conclu avec le groupe 5+1, en réaction à l'ultimatum du président américain Donald Trump qui a exigé un durcissement des conditions de cet accord, selon un communiqué

"La République islamique d'Iran (...) ne prendra aucune mesure au-delà de ses engagements dans le cadre de l'accord nucléaire, n'acceptera aucune modification de cet accord, ni aujourd'hui ni dans l'avenir, et ne permettra pas de lier l'accord nucléaire à d'autres questions", affirme un communiqué du ministère des Affaires étrangères, répétant que Téhéran refusait de "renégocier" cet accord.

Le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, avait accusé vendredi soir le président Trump de chercher "désespérément" à saboter l'accord nucléaire conclu en juillet 2015 entre l'Iran et le groupe 5+1 ( Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni et Russie).

Donald Trump a lancé vendredi un ultimatum aux Européens afin qu'ils l'aident à durcir l'accord dans les prochains mois s'ils veulent éviter un retrait pur et simple de Washington.

Le président américain a confirmé la suspension des sanctions économiques contre l'Iran levées dans le cadre de l'accord mais la Maison Blanche a prévenu qu'il s'agit "de la dernière suspension qu'il allait signer".

"C'est la dernière chance", a lancé Donald Trump dans un communiqué, exigeant un "accord" avec les Européens pour "remédier aux terribles lacunes" du texte, dont il est un grand pourfendeur alors que tous les autres signataires le défendent mordicus car il est censé empêcher l'Iran de se doter de l'arme atomique.

Le président américain veut des restrictions permanents - et non seulement 10 ans - sur le programme nucléaire de l'Iran, en particulier l'enrichissement d'uranium, et sur son programme balistique.

Le communiqué iranien accuse Donald Trump de "poursuivre ses actions hostiles contre le peuple iranien comme il l'a fait depuis un an".

Il accuse Washington de "violer de manière explicite" trois sections de l'accord, y compris le paragraphe 26 qui appelle les Etats-Unis à agir "en bonne foi pour soutenir le JCPOA" et permettre que l'Iran puisse profiter de la levée des sanctions.

Le communiqué du ministère des Affaires étrangères dénonce "la politique hostile du pouvoir américain à l'égard du peuple iranien", critiquant de nouvelles sanctions américaines visant "des ressortissants iraniens et étrangers".

Il prévient que l'Iran répondra par une "action sérieuse" à la décision "hostile et illégale du régime de Trump d'ajouter le nom de l'ayatollah Sadegh Amoli Larijani, chef de l'autorité judiciaire de la République islamique, sur la liste des nouvelles sanctions américaines (qui) va au-delà de toutes les lignes rouges et viole le droit international".

Commentaires

(5)

TRUMP n'a jamais caché son intention de "déchirer" le désastreux accord "historique" voulu et imposé par Obama qui a utilisé toutes les embrouilles et ruses possibles pour y parvenir... Malgré son insistance à vouloir sortir du piège iranien, TRUMP se trouve isolé dans sa propre administration, ses proches conseillers lui demandent de faire preuve de patience, et surtout, de ne pas précipiter les choses et de "casser la baraque"... Face à lui, il y a la Russie et la Chine, soutiens inconditionnels de Téhéran qu'ils ne lâcheront pas quoi qu'il arrive... Enfin, pour que le maillage soit complet, l'UE/Mogherini sont là pour défendre à tout prix, cet accord de dupes qui leur permet de faire des affaires et de signer des contrats avec les mollahs... Le plan prévu par TRUMP est clair : Donner 4 mois à l'Iran pour qu'il fasse preuve de moins de brutalité dans la région, en exigeant des signataires qu'ils exercent de fortes pressions sur les mollahs, sinon, il "déchirera" cet accord qui permet à la diplomatie iranienne de jouer une partie de poker menteur d'un niveau exceptionnel... Les autruches et les cyniques vont tout faire pour défendre cet accord désastreux, en faisant croire que les mollahs vont faire preuve de modération, qu'ils vont s'engager à respecter tout et n'importe quoi, histoire de gagner du temps, l'Iran pourra continuer à semer le chaos dans la région, qu'elle veut contrôler... La partie engagée est très dangereuse, il n'est pas du tout certain que l'Iran va cesser de jouer au chat et à la souris avec Israël sur plusieurs fronts, et il n'est pas du tout sûr que le délai de 4 mois accordé par TRUMP, suffira pour calmer la violence et l'agressivité iraniennes... Selon un scénario bien rôdé, les Iraniens vont continuer à pleurnicher et à se plaindre de l'agressivité et de la méchanceté de TRUMP, tandis que la Russie et la Chine soutiendront de façon inconditionnelle Téhéran, avec l'appui diplomatique de l'UE/Mogherini. La boucle est bouclée... Dommage que TRUMP ait cédé à ses conseillers, il aurait dû "déchirer" sans attendre cet accord catastrophique qui aurait à coup sûr, causé des dégâts chez les mollahs qui ont déjà de gros soucis avec leur propre population qui manifeste dans la rue... Enfin, que penser de ces donneurs de leçons cyniques qui ne dénoncent pas de façon énergique, l'assassinat d'une vingtaine de manifestants, sans parler de ceux qui se trouvent en prison dans des conditions qu'on n'ose imaginer ?????

Trump est un grand naïf, il n'a pas encore compris que face à lui, de l'autre côté de l'Atlantique, il n'a que des lâches...

ils vont en bouffer du nucléaire.

C'est un accord qui ne peut être renégocié n'en déplaise aux pressions saoudienne et israélienne.Cet accord est issu d'une résolution onusienne autrement désormais le conseil de sécurité ne sera qu'un forum d'enregistrement. Washington pretend sanctionner les missiles balistiques iraniens et le soutien à l'iran or les occidentaux vendent des armes comme du pain aux pays du Golfe , soutien des terroristes en Syrie , il est tout à fait naturel que les Iraniens se défendent face à cette menace. C'est extrêmement terrifiant que les nations qui combattu les nazis se comportent comme tel, Trump mène une politique hitlérienne , Non l'homme a toujours la mémoire courte.

Un accord est un accord. Continuer à négocier pourquoi pas, mais tenir ses engagements est quand même la base des relations humaines . Que vaudrait la signature des USA si Trump déchire l'accord ? rien ! Ils seraient hors jeu Ils doivent comprendre que le monde ne sera pas toujours sous tutelle de l'Amérique. D'autant que leur politique internationale ne favorise pas toujours l'intérêt général contrairement à leurs affirmation. La démocratie mondiale doit se régler à l'ONU. Nous sommes à l'heure du village mondial , grâce aux technologies américaines en grande partie d'ailleurs.

8Article précédentLa Tunisie marque le 7e anniversaire d'une révolution inaboutie
8Article suivantDes Saoudiennes assistent pour la première fois à un match de foot