Israël

Hebrew Media Review
Grands titres et éditoriaux des principaux quotidiens et médias israéliens en ligne du 13 mars 2016

Deux histoires concernant des parents négligents ont attiré l'attention de la plupart des sites d'information et des quotidiens de langue hébraïque dimanche matin.

Dans la ville israélienne de Petah-Tikva, une fillette de trois ans a succombé à ses blessures, après être tombée du cinquième étage d'un immeuble. L'enfant était apparemment seule après que son père a dû amener son frère, qui était malade, à l'hôpital.

L'autre histoire est arrivée dans le sud du pays, dans la station balnéaire d'Eilat, où la mère d'un garçon de quatre ans a été arrêtée après que les autorités l'ont soupçonnée d'avoir mutilé ses parties génitales, peut-être dans une tentative de procéder elle-même à une circoncision.

Mako, le site web de la chaine privée Aroutz 2, rapporte les propos du Grand Rabbin sépharade d'Israël, Yitzhak Yosef, au sujet de la vague d'attaques palestiniennes au couteau, alors qu'Israël est accusée par certais pays de commettre des "exécutions extrajudiciaires".

Le Grand Rabbin a déclaré que "si un terroriste surgit avec un couteau, c'est une mitsva de le tuer. Il ne faut pas avoir peur: si quelqu'un cherche à vous tuer, tuez le en premier". L'autorité en matière religieuse a ajouté "ne pas avoir peur des inculpations de la Cour suprême" ni de ce que "le chef d'état-major pourrait bien dire".

Le quotidien proche de la gauche Haaretz, publie une tribune qui dresse un parallèle entre le style "bagarreur" du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou et celui du candidat à l'investiture républicaine Donald Trump.

Dans une autre tribune, Zvi Bar'el compare plutôt le dirigeant israélien au président turc Recep Tayyip, mais en l'opposant sur un point à ce dernier, qui aurait au moins la qualité d'être honnête quant à ses intentions.

"Le président de la Turquie se construit un réseau médiatique qui lui est sympathique avec l'aide de ses copains +tycoon+, qui sont devenus propriétaires de journaux. Il a enlevé ses gants blancs pour lutter contre les critiques à son encontre dans les médias, mais il n'a jamais fait semblant de glorifier la liberté d'expression en Turquie (...) Erdogan ne trompe personne et assume la responsabilité de l'assaut violent qu'il a lancé contre la démocratie de la Turquie". Contrairement, selon l'auteur, à Netanyahou en Israël.

2 Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte
  • Nicole Thibault
    13 Mars 2016 - 17:50

    Sondage fait très probablement à tel aviv.. ...Plus faut cul que Mme. Clinton ça n existe pas. La majorité des Israeliens ne peut oublier la forte amitié entre cette femme et madame Arafat et tout ce venin qui sortait de sa bouche destiné à Israël. Alors pitié arrêtez de dire " les Israeliens " voteraient pour un tel ou pour un tel et laissez les américains voter pour leur pays. Moi en tant qu israélienne je leve mes yeux au Ciel pour que l élu soit favorable et très près de notre beau pays


    Signaler
  • Isy Levi
    13 Mars 2016 - 09:33

    Une fois de plus, c'est la Haaretz qui n'est lu que par une élite intellectuelle autoproclamée qui est cité. Pourquoi ce choix?


    Signaler