Quantcast i24NEWS - Israël: diminution de 32% de l'immigration juive de France au 1er semestre 2016

Israël: diminution de 32% de l'immigration juive de France au 1er semestre 2016

Immigration Juifs Aliyah
Agence juive
Les Juifs du Brésil et de Turquie de plus en plus intéressés par l'aliyah

L'immigration juive de France en Israël a diminué de 32% au premier semestre 2016 par rapport à la même période il y a un an, rapporte les médias israéliens.

La diminution de l'immigration française s'inscrit dans une baisse globale de 10 points de l'immigration juive en Israël (aliyah), selon un rapport de l'Agence juive obtenu la semaine dernière par le site JTA.

Le rapport indique que le nombre de candidats français est passé de 2.745 au cours de la première moitié de l'année 2015 à 1.858 au cours des six premiers mois de l'année 2016.

L'aliyah française reste toutefois élevée depuis l'année 2014 au cours de laquelle 6.658 Juifs de France étaient "montés" en Israël, un nombre record battu l'année d'après avec 7.469 nouveaux arrivants, selon les rapports annuels publiés par le ministère israélien de l'Intégration et de l'Aliyah.

L'afflux de 2014 a fait de la France, pour la première fois en Israël, la source la plus importante de candidats à l'immigration en une seule année, un statut que l'hexagone a conservé en 2015 malgré une augmentation de l'aliyah ukrainienne, conséquence de la guerre qui déchire le pays.

Une autre augmentation a été observée au Brésil, où l'instabilité politique et la crise économique ont eu un impact particulièrement négatif sur de nombreux membres de la population juive issue en grande partie de la classe moyenne.

De janvier à juillet 2015, Israël avait répertorié l'arrivé de 190 nouveaux candidats brésiliens, en comparaison avec les 296 comptabilisés cette année pour la même période, soit une augmentation de 56%.

L'une des plus fortes hausses de l'aliya a été observée en Turquie, où le président Recep Tayyip Erdogan a fait face à des protestations croissantes contre plusieurs initiatives anti-démocratiques et a fait l'objet d'une tentative récente de coup d'Etat militaire.

Bien que restant toujours limitée en termes de valeur absolue, l'aliyah turque a presque triplé, passant de 23 à 61 candidats au cours des deux périodes concernées.

Dans l'ensemble, Israël a vu l'arrivée de 11.466 nouveaux citoyens en 2016 en vertu de la loi du retour qui s'applique aux Juifs et à leurs proches, une faible diminution par rapport aux 12.712 arrivées enregistrées dans la première moitié de l'année 2015.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(2)
SOVLANI

Merci, cet article est édifiant, vous semblez satisfait des chiffres en baisse de l'immigration et vous avez raison que viendrez faire toutes ces personnes dans un pays en guerre, mais plus sur que la plus grande partie du Monde et en plus dans ce pays coule l'huile, le miel et maintenant le gaz où le taux de chômage est sous les 5% et la qualité de vie largement supérieure à tous ces pays qui vivent sous la crainte des attentats où les restaurants et salles de spectacle sont vides et où il est dangereux d'aller voir un feu d'artifice ou prier dans les lieux de culte!

Juifs français, La France n'est de loin pas le centre du monde. Quittez ce pays au plus vite. Vos chers compatriotes arabo-musulmans vous haïssent. Rentrez dans votre patrie, Israël, avant qu'il ne soit trop tard. C'est l'avenir, et contrairement à ce que l'on vous raconte, on y vit très bien, après les premières difficultés. Israël est devenu un Etat prospère, et ceux qui veulent travailler y trouveront leur bonheur.. Je suis un nouvel immigrant de Suisse.

8Article précédentCisjordanie: l'autorité des frontières déjoue une attaque terroriste présumée
8Article suivantIsraël: "lacunes" de la gestion d'urgences en cas de guerre