Israël

Les archéologues israéliens ont récemment mis au jour près de Tel-Aviv une poterie, surmontée d'un personnage assis et comme plongé dans des pensées vieilles de près de 4.000 ans
L'objet a été exhumé à Yehud lors de fouilles préalables à la construction d'habitations

Les archéologues israéliens ont récemment mis au jour près de Tel-Aviv une poterie unique en son genre, surmontée d'un personnage assis et comme plongé dans des pensées vieilles de près de 4.000 ans, ont indiqué les autorités archéologiques mercredi.

Ce spectaculaire pichet datant d'il y a 3.800 années a été exhumé à Yehud lors de fouilles préalables à la construction d'habitations.

Haut de 18 centimètres, il serait typique de l'Age du bronze moyen dans le secteur si sa base ventrue n'était surmontée d'un col servant de torse à un personnage à la face mystérieuse reposant sur sa main droite, comme absorbé par ses pensées.

La face, les bras, les jambes ont été ajustés autour du col pour créer le personnage, probablement un homme selon les archéologues.

Le broc a été découvert en même temps que des poignards, une tête de hache et des pointes de flèche, apparemment déposés là en offrandes funéraires pour un membre respecté d'une communauté ancienne.

"Le niveau de précision et d'attention accordée aux détails pour créer cette sculpture de presque 4.000 ans est extrêmement impressionnant", dit le directeur des fouilles Gilad Itach cité dans un communiqué des autorités archéologiques.

Il est en revanche impossible de dire qui était le défunt ou ceux qui lui avaient rendu hommage, a-t-il indiqué à l'AFP.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte