Israël

Israeli firefighters help extinguish a fire in the northern Israeli port city of Haifa on November 24, 2016
Inutile d'être expert pour déterminer qu'il s'agit d'incendies criminels prémédités

La police et les services de pompiers sont en mesure d'affirmer que le premier incendie qui s'est déclaré dans le village de Neve Shalom était accidentel. En revanche, ceux de Zichron Yaacov et de Haïfa sont probablement criminels.

Ironiquement, les incendies criminels ont commencé à Neve Shalom, village de coexistence entre les communautés juive et arabe. Les récents incendies prouvent que cet objectif est encore loin d'être atteint.

Inutile d'être expert pour déterminer qu'il s'agit d'incendies criminels destinés à causer le plus de dommages possibles. Nous voyons un incendie criminel se déclarer dans plusieurs endroits à la fois, que ce soit à Rishon Letzion ou à Haïfa, et les incidents se déclarent presque partout à la même heure.

Courtesy of Haifanet.co.il

De plus, lorsqu'on regarde la carte, on peut remarquer que les points de départ des feux sont concentrés au nord-est des quartiers juifs, qui ont été choisis pour perpétrer la "terreur incendiaire."

Leur position mène le vent à l'est, qui a changé d'orientation hier vers le nord-est, transportant les jets d'étincelle aux arbres et aux buissons qui sont très secs en cette saison. Les pyromanes n'ont pas besoin de se rapprocher des quartiers. Ils peuvent déclencher un incendie dans une zone voisine, loin des témoins et des caméras de sécurité, et le vent sec fait le reste.

Ce n'est pas un phénomène nouveau. Le terrorisme par incendie criminel est connu de l'Etat hébreu depuis le siècle précédent.

Aujourd'hui, nous pouvons dire que c'est une nouvelle forme de ce qu'on appelle le "terrorisme local" ou le "terrorisme solitaire."

On peut affirmer que la couverture médiatique intense du premier incendie à Neve Shalom a été une source d'inspiration pour ceux qui ont été incités en premier à provoquer ces incendies.

Puis l'incendie criminel dans les environs de Zikhron s'est déclaré, suivi d'un nouveau départ de feu d'origine criminelle, dû à des incitations en ligne qui ont conduit à l'incendie criminel à Haïfa.

Les incendies criminels ne sont rien de plus qu'une autre manifestation de la vague de terreur qui nous affecte depuis septembre 2015. Alors, que peut-on faire pour lutter contre les incendies criminels?

Premièrement, nous devons espérer que le climat actuel qui se caractérise par la sécheresse et les vents du nord prennent fin. Mais c'est entre les mains de la nature, et non dans les nôtres. Ce que peut faire Israël et ses forces de sécurité, c'est de mener des actions préventives telles que l'envoi de patrouilles et d'observateurs où il y a des quartiers et des implantations juives voisines des quartiers arabes.

Il est également possible de mener une diplomatie publique et des actions de dissuasion parmi les responsables des communautés arabes et de demander de condamner fermement ces incendies qui menacent la coexistence déjà fragile entre Arabes et Juifs en Israël.

Le Shin Bet devrait redoubler d'efforts, tout comme les unités de renseignement de la police.

Les conseils locaux doivent, en particulier dans les zones à population mixte, créer des voies de passage où aucun départ de feu ne sera possible autour des quartiers résidentiels pour empêcher la propagation du feu. Les dégâts sont douloureux, mais le feu l'est encore plus.

Les patrouilles devraient être retirées des zones boisées et de celles propices aux incendies, à la fois pour localiser les points de départ des feux prématurés (oui, il y en a quelques-uns) et pour dissuader les incendiaires qui fuient dès qu'ils aperçoivent des soldats ou des policiers dans la région. Cela doit être fait rapidement et intensivement afin de montrer une présence sur le terrain.

Dans le domaine de la lutte contre les incendies et du traitement de la population civile, le fonctionnement des autorités chargées de ces questions s'est nettement amélioré. Les Services d'incendie et de sauvetage, la police et le Commandement du front intérieur ont appris à travailler ensemble. Ils savent comment évacuer rapidement les civils et les orienter vers des voies ou des zones ouvertes. Il y a également des avions de lutte contre les incendies et de forage pour l'aide extérieure. Tout cela a empêché des blessures mortelles jusqu'à présent, ce qui est une véritable réussite.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte