Mort du fondateur du Mouvement islamique d'Israël et funérailles à Kafr Qasim

Abdullah Nimr Darwish (L) with late Israeli president Shimon Peres
Darwish avait notamment condamné la négation de la Shoah lors d'un forum de lutte contre l'antisémitisme

Abdullah Nimr Darwish a été le premier leader musulman à parler devant le Forum mondial pour la lutte contre l'antisémitisme.

Le fondateur du Mouvement islamique en Israël, Sheikh Abdullah Nimar Darwish, est décédé dimanche à l'âge de 69 ans, a annoncé le site d'information israélien Ynet.

Des représentants de l'Autorité palestinienne et quelques Juifs, dont le Rabbin Michaël Melchior, étaient présents lors de ses funérailles qui ont eu lieu dimanche après-midi à Kafr Qasim, a appris i24NEWS.

En outre, la famille a reçu des messages de condoléances de la part d'Ismaël Haniyeh, le leader du Hamas, le mouvement islamiste politique et paramilitaire engagé dans la lutte armée contre Israël, ainsi que de la part du père d'Ahmed Yassine, le fondateur et dirigeant spirituel de l'organisation terroriste mort assassiné en 2004 à Gaza.

Mohammed al-Kassim

Darwish a fondé le Mouvement islamique en 1971 alors qu'il étudiait les sciences de l'islam à Naplouse. Tout au long des années 1970, le mouvement, qio promeut l’islam chez les Arabes israéliens, a mis en place des services sociaux pour les musulmans, en parallèle des services officiels.

Dans les années 1980, le Mouvement islamique a connu un essor soutenu, entraînant la formation de nouvelles branches.

Le mouvement s'est divisé en deux branches en 1996, suite à la décision de se présenter aux élections législatives, à laquelle la "branche nord" dirigée par Raeh Salah était opposée, tandis que la "branche sud" collabore avec les autorités.

Les discussions visant à unir les deux factions ont échoué après l'interdiction par les autorités de la branche nord.

En 2007, Darwish est devenu le premier leader musulman à s'exprimer lors du Forum mondial pour la lutte contre l'antisémitisme. Lors de son allocution, il avait notamment condamné le déni de l'Holocauste.

La mort de Darwish intervient quelques jours après la tentative de la branche nord, pourtant illégale, de réunir ses disciples pour marcher vers le complexe du Mont du Temple à Jérusalem.

Commentaires

(0)
8Article précédent14 mai 1948: il y a 69 ans, naissait l'Etat d'Israël
8Article suivantLe terroriste palestinien ayant tué une étudiante britannique "voulait mourir"