Des centaines de milliers d'Israéliens en Galilée pour célébrer Lag Ba'omer

Ultra-Orthodox Jewish men gather around a bonfire in Jerusalem, Wednesday, May 6, 2015, during the Lag Ba'Omer holiday, marking the end of a plague said to have decimated Jews during the Roman times
AP Photo/Sebastian Scheiner
La cérémonie d'ouverture de la soirée a été marquée par l'allumage de vingt-deux grands feux de joie

Des centaines de milliers d'Israéliens ont afflué vers le Mont Méron en Galilée samedi soir pour prendre part à des feux de joie et à des célébrations, qui sont venus marquer la fête juive de Lag Ba'omer, a rapporté Ynet.

Cette année Lag Ba'omer s'est déroulé pendant la seule nuit du samedi au dimanche soir, la communauté orthodoxe d'Israël ayant craint que les feux ne viennent perturber le Shabbat, dans la mesure où toute forme d'éclairage est interdit pendant le repos sabbatique.

La cérémonie d'ouverture de la soirée a été marquée par l'allumage de vingt-deux grands feux de joie.

Le ministre de la sécurité publique Gilad Erdan, le chef de la police israélienne Roni Alsheich et le ministre des Affaires religieuses David Azoulay, étaient présents aux côtés de centaines de milliers de spectateurs.

La célébration de Lag Ba'omer marque le début d'une période de sept semaines entre les fêtes juives de Pâque et de Chavouot.

En Israël, qui représente l'un des plus grands rassemblements publics de l'année, comme en diaspora, cette fête donne lieu à des feux de joie et, pour certains, à des pèlerinages sur les tombes des Justes, mais aussi au mausolée supposé du rabbin Shimon bar Yochaï au Mont Méron.

Elle correspondrait par ailleurs à la date d'anniversaire de la mort du rabbin Shimon, une figure centrale de l'histoire du judaïsme pour avoir été l'auteur du Zohar, ouvrage fondamental de la Kabbale, une tradition ésotérique du judaïsme, qu'il aurait rédigé dans une grotte.

Bien que Lag Ba'omer soit considérée comme une fête de moins grande importance, elle est largement célébrée par les Israéliens qui allument des feux de joie, représentant la lumière que le rabbin bar Yochaï a introduit dans le monde.

Commentaires

(0)
8Article précédentDébut des préparatifs avant la venue de Trump en Israël
8Article suivantLe terroriste palestinien ayant tué une étudiante britannique "voulait mourir"