Quantcast i24NEWS - Grève de la faim: échec des négociations entre Israël et les Palestiniens

Grève de la faim: échec des négociations entre Israël et les Palestiniens

Palestinians hold portraits of Palestinian leader and prominent prisoner Marwan Barghouti, during a rally in the West Bank city of Ramallah in support of prisoners on hunger strike in Israeli jails on April 24, 2017
ABBAS MOMANI (AFP/File)
Par ailleurs, Barghouti a nié l'authenticité de la vidéo le montrant en train de manger dans sa cellule

Les services de renseignements palestinien et israélien ont échoué à parvenir à un accord sur l’arrêt de la grève de la faim des prisonniers palestiniens, rapporte lundi le Times of Israel.

Les officiers palestiniens présents lors de la rencontre, dont le chef des renseignements Majid Faraj, ont estimé qu’Israël était le seul intervenant à devoir négocier directement avec ses prisonniers, alors que ces derniers entament leur 29ème journée de grève.

Depuis le début de la révolte, le ministre de la Sécurité publique, Gilad Erdan, a systématiquement refusé de négocier avec les détenus, soulignant que "l'appel à la grève de la faim est contraire au règlement" de la prison.

"Il s'agit de terroristes et d'assassins enfermés qui reçoivent ce qu'ils méritent et nous n'avons pas de raisons de négocier avec eux", avait déclaré M. Erdan.

Menahem Kahana (AFP/File)

Plusieurs centaines de détenus palestiniens dans les prisons israéliennes ont entamé le mois dernier une grève de la faim collective, un mouvement de protestation inédit depuis des années lancé par le terroriste palestinien Marwan Barghouthi, condamné à perpétuité plusieurs fois pour sa participation à des attentats terroristes qui ont coûté la vie à de nombreux civils israéliens.

Vidéo: Barghouti nie l'authenticité

Barghouti a par ailleurs nié, par le biais de son avocat, l'authenticité de la vidéo des services pénitentiaires israéliens qui le montrait en train de manger dans sa cellule.

"Marwan dit qu’il ne sait pas à quel moment ont été tournées ces images, et il considère cette vidéo comme un chantage et une action illégale du gouvernement israélien", a expliqué son avocat Khader Shkirat, cité par le site d'information Ynet.

Pour sa part, Gilad Erdan a assuré que "cette grève de la faim n'a jamais visé les conditions des terroristes condamnés, qui répondent aux normes internationales".

"Il s'agit de promouvoir les ambitions politiques de Marwan Barghouti qui sont de remplacer Abu Mazen (Mahmoud Abbas). Barghouti est un meurtrier et un hypocrite qui a exhorté ses camarades prisonniers à faire une grève de la faim et à souffrir alors qu'il mangeait derrière leur dos", a-t-il dénoncé.

Commentaires

(3)
goliat

Trop de gentillesse de La part d Israel. Qu ils fassent un essai en Syrie

glouni

Effectivement c est un montage d ailleurs si vous regardez bien ce n est pas une prison mais un espace détente au club Med. Bravo aux autorités israéliennes qui chouchoutent leurs prisonniers. Et encore ils osent se plaindre. Je doute fort qu' en Russie, les prisonniers n envient pas leur condition. Au fin fond de la Russie les prisonniers connaissent la signification du mot souffrir en prison. Lui, il est assis dans un espace plutôt confortable avec toutes les commodités et il appelle à la grève. Appeler à la grève dans une prison est le signe que les prisonniers ont des droits.

Deuxnids

Ils ne savent que mentir et triché même quand on les prends en flag...on ne négocie pas avec eux on perd du temps ...

8Article précédentMarwan Barghouti appelle à la réconciliation du Fatah et du Hamas
8Article suivantUn citoyen israélien d’origine druze condamné pour espionnage pour la Syrie