La première femme juge d'un tribunal islamique en Israël prête serment

القاضية هناء خطيب
Le président israélien Rivlin a dit espérer que d'autres tribunaux, y compris juifs, suivraient cet exemple

La première femme juge d'un tribunal islamique en Israël, régissant principalement les affaires familiales, a été assermentée lundi.

Il s'agit également de la première femme nommée à la tête d'un tribunal religieux en Israël.

Mme Hana Khatib, avocate issue de la minorité arabe d'Israël originaire de Tamra (nord), est officiellement devenue juge lors d'une cérémonie à la résidence présidentielle de Jérusalem.

"Cette nomination (...) est un succès pour le système judiciaire et pour les femmes", a-t-elle déclaré après la cérémonie.

"Le système de la charia est bon à l'égard des femmes et, par cette réussite, nous défendons leurs droits", a-t-elle ajouté.

Le président israélien Reuven Rivlin, qui a accueilli la cérémonie, a dit espérer que cette nomination serait un premier pas et que d'autres tribunaux, y compris juifs, suivraient.

"Cela témoigne des changements positifs quant au statut des femmes", s'est-il réjoui.

Thomas Coex (AFP/File)

"Je me permets d'exprimer l'espoir que la nomination de la première femme juge religieuse sera la première d'une longue série, pas seulement au sein de la communauté musulmane", a-t-il par ailleurs précisé.

La ministre de la Justice, Ayelet Shaked, était également présente, tout comme plusieurs députés et personnalités arabes israéliennes.

Le président de la Cour islamique de la charia, cheikh Abdel al-Hakim Samara, a lui aussi salué cette décision, affirmant que Mme Khatib serait la "première d'une série" de femmes servant dans les tribunaux religieux.

En Israël, où il n'y a pas de séparation entre la religion et l'Etat, les lois de la famille -mariage, divorce, héritage- sont appliquées par des tribunaux religieux des différentes communautés qui comparaissent devant des cours séparées.

Commentaires

(1)
SOVLANI

Et Israël est critiqué par ce monde qui prouve chaque jour qu'il ne nous accepte pas car il est de plus en plus jaloux et surtout antisémite!

8Article précédentIsraël: un homme retrouvé poignardé à son domicile
8Article suivantIsraël n'aurait pas été touché par la vague de cyberattaques