Quantcast i24NEWS - Netanyahou exprime "sa profonde tristesse" après l'attaque de Jérusalem

Netanyahou exprime "sa profonde tristesse" après l'attaque de Jérusalem

Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu
(AFP/David Buimovitch)
Mladenov est "consterné que certains jugent approprié de qualifier de telles attaques comme héroïques"

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a exprimé samedi sa profonde tristesse suite à la mort de la policière Hadas Malka, tuée lors de l'attaque terroriste perpétrée à l’entrée de la Vieille ville de Jérusalem hier soir.

"J'aimerais exprimer ma profonde tristesse suite au meurtre de la garde-frontière israélienne Hadas Malka, tuée lors de l’attaque terroriste perpétrée hier à Jérusalem" a déclaré Netanyahou dans une publication sur Facebook.

"Hadas a débuté son service militaire dans la marine avant de le poursuivre au sein du Corps des Garde-frontières en tant que commandante d’unité.

Au cours de l'attaque, Hadas a lutté vaillamment contre le terroriste, mais a été grièvement blessée" a-t-il poursuivi.

"Hadas aimait le peuple d'Israël et la terre d'Israël, et était aimée de sa hiérarchie et de ses subalternes. Au nom de tout le peuple d'Israël, je présente mes condoléances à sa famille" a conclu Netanyahou.

Le Premier ministre israélien a par ailleurs demandé à ce que l'Autorité palestinienne condamne l'attaque et s'attend à ce que cela soit fait par tous les pays du monde, indique un autre communiqué de son cabinet.

L’une des premières condamnations internationales a été celle de l'envoyé des Nations unies pour le processus de paix au Proche-Orient Nikolay Mladenov, qui a déclaré samedi que "les actes terroristes" comme l’attaque de Jérusalem "doivent être clairement condamnés par tous".

"Mes pensées et mes prières sont avec les familles des victimes et je souhaite un prompt rétablissement aux blessés", a-t-il déclaré dans un communiqué.

"Je suis consterné de constater une fois de plus que certains jugent approprié de qualifier de telles attaques comme ‘héroïques’. Elles sont inacceptables et cherchent à créer un nouveau cycle de violence".


Attentat de Jérusalem: L'analyse de Raphaël... by i24news-fr

Yoav Mordechai, Coordonnateur des activités gouvernementales israéliennes dans les territoires (COGAT) a quant à lui fustigé le Fatah, parti de Mahmoud Abbas, d’avoir accusé Israël d'un "crime de guerre" pour avoir abattu les terroristes palestiniens responsables de l’attaque à l’arme à feu et au couteau à l'entrée de la Vieille ville de Jérusalem.

"Les trois voyous qui ont mené leur acte de terrorisme lâche et ont tué une policière à Jérusalem ont reçu des condoléances du Fatah, qui les a qualifiés d'innocents. Comme s'ils avaient été exécutés sans raison. C'est une incitation pure au terrorisme !" a déclaré Mordechai.

Il a ajouté que 250 000 permis d'entrée délivrés aux Palestiniens pendant le mois du Ramadan pour rendre visite à leurs proches en Israël avaient été révoqués en raison de l'attaque.

L'ambassadeur d'Israël à l'ONU, Danny Danon, a lui appelé samedi le Conseil de sécurité à condamner l'attaque de la veille et a accusé à nouveau l'Autorité palestinienne de soutenir le terrorisme.

Selon des responsables israéliens, l'Autorité palestinienne a versé près de quelque 4 milliards de shekels (1 milliard d'euros) au cours des quatre dernières années aux prisonniers palestiniens et aux familles des terroristes abattus pendant leurs attaques contre des Israéliens.

L'armée israélienne a affirmé samedi matin que l'attaque menée la veille à l'entrée de la Vieille ville de Jérusalem a été perpétrée par une cellule terroriste locale non-affiliée de Cisjordanie, et non pas par l'Etat islamique ou le Hamas, qui ont tous les deux revendiqué l'attaque.

Elle a par ailleurs déployé des soldats dans le village de Deir Abu-Mashal en Cisjordanie, près de Ramallah, d’où sont originaires les terroristes responsables de l’attaque. 

Plusieurs responsables ont déclaré que les troupes de l'armée avaient temporairement scellé le village, ont fouillé les maisons des trois hommes, confisqué divers documents et interrogé les membres de la famille.

Les soldats ont également cartographié les maisons des trois terroristes en prévision d’une démolition.

Vendredi deux terroristes ont ouvert le feu à Jérusalem sur un groupe de policiers qui ont répliqué, tandis qu'un troisième a poignardé une policière de 23 ans à quelques mètres de là, avant d'être abattu.

Commentaires

(7)

a quand une riposte digne de ce nom !

c des héros mort au soldat d occupation

a quand un nettoyage complet de la Jude Samarie.

Un grand bravo pour votre objectivité, vous laissez des commentaires anonymes qui vénèrent les terroristes et vous supprimer tous ceux qui défendent Israël, c'est très digne de votre part!

Chavouah tov. Ce ne sont pas des héros ce sont des lâches, plus que la tristesse, la colère. Les terroristes sont pires que des lâches ce sont de la bave de crapaud. Ils ne sont pas des hommes. Qu' Hachem béni massacre tous les terroristes amen

Les "martyrs" islamistes s'attendent au paradis mais ils brulent dans les feux de l'enfer car ils tuent lâchement.

nous avons affaire à des animaux .HADAS,quand on ira au cimetière pour les morts de notre famille, on fera citer ton nom dans les prières et à la synagogue aussi on allumera aussi une bougie pour toi à la maison. On t'aime. Aaretz.

8Article précédentAttentat à Jérusalem: Israël conteste la couverture de la BBC
8Article suivantIsraël: le cabinet va voter une loi pour bannir l'industrie des options binaires