Quantcast i24NEWS - Attentat de Halamish: un "acte terroriste incité par une haine sauvage" (PM)

Attentat de Halamish: un "acte terroriste incité par une haine sauvage" (PM)

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou
Capture d'écran
"Il s'agit d'un acte terroriste commis par un être dépourvu d'humanité incité par une haine sauvage"

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a condamné samedi soir l'attaque terroriste de l'implantation de Halamish en Cisjordanie, qui a coûté la vie à trois Israéliens vendredi soir, qualifiant le terroriste d'"être dépourvu d'humanité".

"Il s'agit d'un acte terroriste commis par un être dépourvu d'humanité incité par une haine sauvage", a déclaré le Premier ministre, lequel a également exprimé sa "grande peine suite au meurtre de trois membres d'une famille de la communauté de Halamish".

"Les forces de sécurité font tout ce qui est dans leur pouvoir pour maintenir le calme et, à cette fin, prendront toutes les mesures nécessaires", a ajouté Netanyahou.

Suite à l'attaque, l'armée a mobilisé des bataillons supplémentaires en Cisjordanie, en plus de ceux déjà réquisitionnés pour contenir les heurts liés à la crise du Mont du Temple à Jérusalem.

Le terroriste palestinien s'est infiltré dans une maison de Halamish vers 21h30 où une dizaine de personnes étaient réunies pour le traditionnel repas de Shabbat du vendredi soir.

Armée israélienne

A coup de couteaux, Omar el-Abed a grièvement blessé un homme de 70 ans, ainsi que son fils et sa fille, tous deux la trentaine. Tous ont succombé à leurs blessures.

La femme du père de famille, âgée de 68 ans, a également été sérieusement blessée, mais est toujours en vie.

"Il a attaqué et massacré une famille pendant le dîner de shabbat, tuant le grand-père et deux de ses enfants et blessant la grand-mère", a indiqué une porte-parole de l'armée sans donner davantage de détails sur l’identité des victimes.

Pendant l'attaque, une autre fille de la famille a caché plusieurs des petits-enfants dans une des chambres, d'où elle a appelé la police et a crié qu'un terroriste était à l'intérieur de la maison.

Selon l'armée, le terroriste avait publié peu de temps avant de s'infiltrer dans l'implantation un message sur sa page Facebook où il écrivait notamment: "Tout ce que j'ai c'est un couteau acéré et je répondrai à l'appel de (la mosquée) Al-Aqsa".

Le Hamas a publié une déclaration peu après l'attaque, qu'il a qualifié d'"héroïque". Pour le mouvement terroriste, l'attaque intervient après "la violation par Israël des droits du peuple (palestinien) à Jérusalem et sur la mosquée Al-Aqsa".

L'ONU a de son côté rapidement émis un communiqué pour condamner l'attaque.

Commentaires

(2)

En partie à cause de lui

bibi l animal est celui qui empêche ta maman de dormir

8Article précédentLieberman exige une condamnation de l’attentat de Halamish de la part d'Abbas
8Article suivantCisjordanie: deux Palestiniens tués dans des heurts avec la police israélienne