Quantcast i24NEWS - "Israël fera tout ce qu'il faut pour protéger ses citoyens" (Lieberman)

"Israël fera tout ce qu'il faut pour protéger ses citoyens" (Lieberman)

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman, le 19 février 2017 à Munich lors de la Conférence sur la sécurité
Christof STACHE (AFP)
"Tout sera fait pour empêcher l'existence d'un 'couloir chiite' de Téhéran à Damas"

Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a déclaré jeudi qu'Israël fera tout ce qui sera nécessaire pour empêcher la présence d'un "couloir chiite" de Téhéran à Damas, quelques heures après que la Syrie a accusé Jérusalem d'avoir mené jeudi avant l'aube des frappes aériennes contre une infrastructure militaire.


Frappe israélienne en Syrie : Analyse de Daniel... by i24news-fr
 

La frappe a touché un camp d'entraînement et une branche du Centre de recherches et d'études scientifiques de Syrie (SSRC). Le SSRC est un organisme accusé par les Etats-Unis et d'anciens responsables israéliens d'aider à développer du gaz sarin, une arme qui selon l'ONU a été utilisée pour une attaque chimique meurtrière sur la ville syrienne de Khan Cheikhoun le 4 avril dernier.

Damas a dénoncé ces accusations de recours à l'arme chimique à Khan Cheikhoun comme "des fabrications", et l'armée syrienne ne fait pas mention du SSRC dans son communiqué jeudi.

"Nous ne cherchons pas de périple militaire en Syrie, mais nous sommes déterminés à empêcher nos ennemis de nuire ou même de créer l'opportunité de nuire à la sécurité des citoyens israéliens", a assuré le ministre de la Défense lors d'une interview accordée à Radio FM 100.

"Par conséquent, tout sera fait pour empêcher l'existence d'un 'couloir chiite' de Téhéran à Damas", a-t-il ajouté.

Un ancien chef des renseignements militaires, Amos Yadlin, a affirmé sur les réseaux sociaux que le site touché produisait "des armes chimiques et des barils explosifs ayant tué des milliers de civils syriens".

Ce n'est pas une opération "de routine" et, si la frappe est l'oeuvre d'Israël, il s'agit d'un message pour dire qu'il "ne permettra pas la production d'armes stratégiques" en Syrie.

"Ce serait également un message adressé aux grandes puissances sur les lignes rouges fixées par Israël", a-t-il affirmé.

Enfin, selon M. Yadlin, il est aussi question de prouver que "les systèmes de défense russes déployés en Syrie n'empêchent pas les opérations israéliennes".

Un ex-conseiller à la Sécurité nationale israélienne, Yaakov Amidror, a également avancé qu'il s'agissait d'un important centre de recherche et de développement d'armes notamment chimiques.

"C'est la première fois" qu'une telle "cible est attaquée", a-t-il affirmé à des journalistes.

"Nous n'allons pas laisser l'Iran et le Hezbollah construire des capacités leur permettant d'attaquer Israël depuis la Syrie", a-t-il ajouté, tout en disant s'attendre à une riposte syrienne.

Israël a lancé cette semaine des exercices militaires d'envergure, les plus importants en près de deux ans, simulant un conflit avec le Hezbollah.

Mercredi, des enquêteurs de l'ONU ont indiqué pour la première fois que le gouvernement syrien était responsable de l'attaque chimique menée à Khan Cheikhoun, accusant Damas de "crime de guerre".

Le régime de Bachar al-Assad a assuré à plusieurs reprises avoir remis tous ses stocks d'armes chimiques, conformément à l'accord conclu en 2013 sous les auspices de la Russie.

Mais, en 2016, deux rapports d'enquêteurs de l'ONU et de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) avaient conclu que Damas avait mené trois attaques au chlore en 2014 et 2015 dans le nord de la Syrie.

(avec agence)

Pour aller plus loin :

Analyse: Le triple message d'Israël à Moscou, Téhéran et Damas

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(5)
yessongs

si quelqu'un vient pour te tuer alors lève toi et tue le avant.

alain pourcent

on ne sait pas qui a bombardé. en tout cas, ceux qui doivent remercier le pays qui a fait cela sont principalement les civils syriens.

alain pourcent

si obama avait eu un minimum de courage en tenant parole, c'est lui qui aurait dû donner l'ordre de détruire les usines d'armes chimiques syriennes .

Chlomi

Israël a mené cette action "prophylactique" car la coalition n'a pas fait son travail de peur de froisser les Iraniens et leur mouvance terroriste.Pour cela, Israël devrait être remercié.(Oh, je rêve!)

Yes

L'histoire a montré que si les juifs ne se protègent pas eux-mêmes, personne ne se mouille pour le faire. Donc ceux qui chez nous ont le ressources de savoir ce qui se trame et les moyens de l'empêcher agissent. J'espère qu'ils le font avec intelligence et détermination et j'applaudis

8Article précédentJérusalem: une enclave juive dans un quartier arabe pourrait tripler de taille
8Article suivantLa FPA dénonce la répression exercée par Netanyahou contre la presse