Quantcast i24NEWS - Caricature: un site néo-nazi qualifie le fils du PM israélien de "vrai frère"

Caricature: un site néo-nazi qualifie le fils du PM israélien de "vrai frère"

A meme uploaded to the Facebook page of Yair Netanyahu, son of the Israeli prime minister Benjamin Netanyahu
Screenshot
La caricature publiée par Yair Netanyahou fait allusion à diverses théories du complot, dont le complot juif

Le site néo-nazi The Daily Stormer a publié samedi un article dans lequel le fils du Premier ministre israélien, Yair Netanyahou, est qualifié de "vrai frère" après que le jeune homme de 26 ans a posté sur son compte Facebook une publication, critiquée pour son caractère antisémite.

"Ensuite, il va lancer un appel pour les gazages", a écrit Andrew Anglin, le fondateur antisémite du site, dans un article portant le titre: "Le fils de Netanyahou publie une image géniale en accusant les Juifs d'avoir fait tomber son père".

Le bureau israélien de la Ligue antidiffusion a quant à lui déclaré sur son compte Twitter en hébreu que la caricature "contenait des éléments antisémites clairs".

Le militant de la suprématie blanche David Duke a retweeté samedi un article sur une caricature à connotation antisémite publiée plus tôt par Yair Netanyahou, le fils du Premier ministre israélien, suggérant que le monde est contrôlé par George Soros, l'homme d'affaires américain d'origine juive-hongroise.

La caricature publiée par Yair Netanyahou, qui fait allusion à diverses théories du complot dont la théorie du complot reptilien et le complot mondial maçonnique ou "Illuminati", laisse entendre que Soros se trouverait derrière les accusations selon lesquelles sa mère Sara aurait détourné des fonds publics lors de la commande de centaines de repas et de plats raffinés pour 400.000 shekels (soit environ 100.000 euros) destinés à une consommation personnelle.

La publication représente Soros qui tient au bout d'une perche un globe terrestre. A ses côtés, un lézard brandit le symbole des Illuminati, puis un franc-maçon apparaît agitant de l'argent devant l'ancien Premier ministre israélien, Ehud Barak, qui lui présente un bulletin de vote devant son associé Eldad Yaniv. Ce dernier place enfin un plateau de nourriture devant le témoin principal dans l'affaire Sara Netanyahou, Meni Naftali.


En dessous de l'image, le fils du Premier ministre a écrit une légende: "La chaîne alimentaire".

La publication a fait polémique car dans la version originale de la caricature, le personnage à l'origine de la "chaîne alimentaire" est un Juif dont l'apparence connote une propagande antisémite et laisse entendre - selon la théorie du complot juif - que cette communauté contrôlerait le monde et plus précisément les Etats-Unis.

Georges Soros a fait parler de lui après que des milliers d'affiches grand format, financées par le gouvernement conservateur en Hongrie et jugées antisémites, sont apparues dans tout le pays en juillet dernier. Un portrait rieur de l'homme d'affaires américain y figurait, accompagné du commentaire: "ne laissons pas Soros rire le dernier".

En ce qui concerne les autres personnages, les Netanyahou ont régulièrement attaqué l'avocat et activiste Eldad Yaniv, ayant amorcé la campagne anti-corruption visant le Premier ministre et son épouse. Meni Naftali, ancien homme de confiance de la résidence, est quant à lui accusé par la famille d'être à l'origine de l'affaire des factures pour les commandes de repas.

L'épouse du Premier ministre israélien a été officiellement appelée à comparaître pour détournement de fonds publics, a indiqué vendredi le ministère de la Justice.

Sara Netanyahou est soupçonnée de comportement répréhensible, d’usage illicite de fonds publics liés à la résidence du Premier ministre, d’abus de confiance, mais aussi d’avoir reçu des biens sous de faux prétextes, et falsifié des documents.

La famille Netanyahou a réagi jeudi soir à la probable mise en accusation de l'épouse du Premier ministre, qualifiant les allégations "d'absurdes".

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(1)

Lorsque les médias et certaines chaines de télé s'acharnent de façon obsessionnelle, au quotidien, sur Bibi et son épouse, il y a de quoi péter les plombs !!! Tout être humain est innocent tant que sa culpabilité n'est pas prouvée... L'opposition israélienne semble avoir oublié cette évidence qui est la base de toute démocratie digne de ce nom... Organiser le lynchage quotidien du Premier Ministre et de son épouse, pour des raisons non prouvées, de politique politicienne de bas étage, relève de la calomnie et de la diffamation, inadmissible et insupportable dans toute démocratie... La réaction du fils Netanyahou exprime un ras le bol certes excessif, mais qui dit son exaspération face à cette situation insupportable... Des élections permettent de solliciter les électeurs, et le verdict des urnes est là pour assurer le bon fonctionnement des institutions. Or, nous assistons à des émeutes organisées qui dépassent le supportable, on dirait une tentative de coup d'état en provenance de la rue... Des lignes rouges sont dépassées trop souvent, BASTA !!!!!

8Article précédentHeurts à Jérusalem après l'éviction d'une famille palestinienne de son domicile
8Article suivantIsraël: hommages et mémoires posthumes un an après la mort de Shimon Peres