Quantcast i24NEWS - La judokate israélienne Yarden Gerbi tire sa révérence

La judokate israélienne Yarden Gerbi tire sa révérence

Israel's Yarden Gerbi was feted at home after she clinched the Olympic under-63kg bronze medal in Rio
Jack Guez (AFP/File)
Après avoir raflé une médaille d'argent en 2016, elle n'est plus en mesure de "tout donner" au sport

À l'âge de 28 ans et seulement un an après avoir remporté sa médaille de bronze aux Jeux olympiques de Rio, la judokate israélienne Yarden Gerbi a annoncé lundi sa décision de mettre un terme à sa carrière de sportive.

Yarden Gerbi est la deuxième Israélienne à avoir décroché une médaille lors de Jeux Olympiques après la médaille d'argent remportée par la judoka Yael Arad aux Jeux de Barcelone de 1992.

"J'ai senti le feu en moi s'éteindre", a déclaré Gerbi, très émue lors d'une conférence de presse à Tel-Aviv, en évoquant le retour d'une blessure au coude à la suite de sa victoire olympique.

"Je n'avais plus l'énergie de tout donner sur le tapis. Je suis accomplie, je n'ai plus la force d'en faire plus ... C'était juste une question de temps", a-t-elle affirmé.


"Les gens qui sont proches de moi le savaient déjà. Ce n'était pas une décision facile", a-t-elle ajouté.

Elle a également exprimé le désir d'ouvrir un club de judo pour enfants.

"Je termine ma carrière la tête haute et je suis fière de mon parcours qui était sans compromis", a-t-elle conclu.

Yarden Gerbi avait mis son badge des Jeux Olympiques de Rio aux enchères sur le site Ebay en vue de faire un don à l'hôpital Sourasky de Tel-Aviv pour le traitement d'enfants malades du cancer.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(0)
8Article précédentFêtes de Souccot: Israël annonce un bouclage prolongé en Cisjordanie et à Gaza
8Article suivantAttentat de Har Adar: l'armée ordonne la démolition de la maison du terroriste