Quantcast i24NEWS - Israël refuse de parler à un gouvernement palestinien sans désarmement du Hamas

Israël refuse de parler à un gouvernement palestinien sans désarmement du Hamas

Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu opens the weekly cabinet meeting at his Jerusalem office on September 26, 2017
GALI TIBBON (POOL/AFP)
Le Hamas doit remplir plusieurs conditions avant de commencer des négociations avec les Palestiniens

Le gouvernement israélien refuse de négocier avec un futur gouvernement d'union palestinien qui comprendrait le Hamas si la formation islamiste ne rend pas les armes, ne renonce pas à la violence et ne reconnaît pas Israël, indique mardi un communiqué officiel.

Le cabinet de sécurité, traitant des affaires de sécurité, a également indiqué que le Hamas doit remplir plusieurs conditions avant de commencer des négociations avec les Palestiniens.



"Le gouvernement d'Israël ne mènera pas de négociations avec un gouvernement palestinien qui comprenne le Hamas, organisation terroriste qui appelle à la destruction d'Israël, aussi longtemps qu'il ne remplit pas les conditions" israéliennes, a dit le cabinet de sécurité dans son communiqué.

Il a conditionné toute discussion avec un gouvernement d'union palestinien à une rupture des liens entre le Hamas et l'Iran, une restitution des corps de soldats israéliens tués pendant la guerre de 2014 dans la bande de Gaza et la libération d'Israéliens retenus dans le territoire, dit le communiqué.

En vertu d'un accord signé jeudi au Caire, la réconciliation doit voir l'Autorité palestinienne, entité internationalement reconnue et interlocutrice d'Israël, reprendre d'ici au 1er décembre tous les pouvoirs dans la bande de Gaza dont elle avait été évincée par le Hamas en 2007.

Levée des sanctions

Israël énonce également comme condition que l'Autorité assume le contrôle total de la sécurité à Gaza, y compris aux points de passage vers Israël et l'Egypte, ajoute le communiqué.

L'Autorité devra en outre "continuer à agir contre les infrastructures du Hamas" en Cisjordanie, avance le cabinet de sécurité, qui rappelle au passage la coopération entre l'Autorité et Israël dans le domaine de la sécurité dans ce territoire.

L'exigence israélienne d'un contrôle total de la sécurité par l'Autorité à Gaza renvoie les Palestiniens à l'une des questions les plus épineuses de la réconciliation: l'Autorité a indiqué que ses responsabilités devaient être entières et comprendre la sécurité.

Le Hamas, à la tête d'un bras armé fort de 25.000 hommes et disposant selon les estimations de milliers de roquettes, a signifié que la question des armes n'était pas négociable.

Mardi, il a manifesté des signes d'impatience à l'adresse du président Abbas, le prévenant qu'il mettait en danger la réconciliation en tardant à lever des sanctions prises cette année pour forcer le mouvement islamiste à accepter le retour de l'Autorité à Gaza.

Le maintien de ces sanctions "altère le climat général de réconciliation", a dit un porte-parole du Hamas, Abdellatif al-Qanoue, dans un communiqué.

Commentaires

(4)

et puis koi d autre encore, après les avoir désarmer pour mieux les anéantir bibi veux peut être les convertir aussi. l hebreusie doit d abord se désarmer pour imposer cette blague à ces voisins. tous est prétexte pour empêcher les palestiniens de vivre correctement.

Une bonne idée ça la conversion par la force. j'y avais pas pensé, c'est peut-être la bonne solution effectivement.

Pour ma part je comprends les méfiances affichées par Israël. Cependant Netanyahu a toujours exigé des négociations sans conditions préalables. Il fallait donc entendre sans condition palestiniennes préalables. En fait Il s'agit pour lui d'obtenir avant les négociations ce qui serait justifié d'obtenir après! En fait tout cela est purement dilatoire. Je crois que ce gouvernement ne veut rien lâcher et entraîné Israël vers toujours plus de problèmes. Il est temps que ce gouvernement laisse la place à des gens respectueux et crédibles comme l'étaient les fondateurs de l'état d'israël.

Ah Tonton... Puis-je savoir quand les juifs ont anéanti ou tenter d'anéantir un peuple? Et second défi; puis-je savoir quand les musulmans ont ils passé un siècle sans anéantir ou tenter d'anéantir un peuple qui ne se soumettait pas?

8Article précédentIsraël fait avancer des plans pour 1.292 logements en Cisjordanie (ONG)
8Article suivantIsraël élargit la zone de pêche gazaouïe