Quantcast i24NEWS - Israël élargit la zone de pêche gazaouïe

Israël élargit la zone de pêche gazaouïe

Bateaux de pêche à Gaza
AFP
La précédente expansion de zone de pêche a permis d'augmenter les revenus liés à la pêche de 500.000 shekels

Les autorités israéliennes ont élargi mercredi à neuf milles nautiques la zone de pêche autorisée au large des côtes de Gaza, qui était jusqu'ici limitée à six milles, a indiqué l'armée israélienne.

Cet élargissement, habituellement autorisé à l'occasion de la saison de pêche hivernale et printanière, sera valable jusqu'au mois de décembre. Il ne s'appliquera toutefois qu'à la moitié sud du territoire gazaouï, allant jusqu'à la frontière égyptienne de la bande de Gaza.

La précédente expansion de zone de pêche il y a six mois a permis une augmentation des revenus liés à la pêche d'environ 500.000 shekels (121.000 euros), a indiqué un responsable israélien.

Dans le territoire ravagé par les conflits et une grave crise humanitaire, la pêche fait vivre modestement environ 4.000 familles.

Israël et l'Egypte soumettent la bande de Gaza, dirigée par le groupe terroriste Hamas, à un blocus terrestre, aérien et maritime depuis 2006, suite à l'enlèvement du soldat israélien Gilad Shalit.

Limitée au nord et à l'est par le territoire israélien et à l'ouest par la Méditerranée, la bande de Gaza borde au sud l'Egypte qui maintient son point de passage avec l'enclave palestinienne fermé en quasi-permanence.

Après les accords d'Oslo de 1993, qui prévoyaient une zone de pêche de 20 milles nautiques, la zone de pêche a varié à plusieurs reprises, jusqu'à être réduite à trois milles, puis portée à six milles après la guerre de juillet-août 2014.

Commentaires

(2)

Alors qu'Israël cherche des moyens pour alléger les difficiles conditions de vie des Gazaouis écrasés par des dirigeants terroristes, certains doivent déjà être en train d'étudier comment profiter de ce geste humanitaire, pour faire passer des armes et organiser des tirs de missiles contre Israël... Ce serait une drôle de manière d'exprimer sa reconnaissance, mais comme au Moyen Orient la folie est un mode de fonctionnement banal, le pire n'est hélas, jamais loin du réel...

Grossière erreur

8Article précédentIsraël refuse de parler à un gouvernement palestinien sans désarmement du Hamas
8Article suivantL'armée israélienne ferme deux médias palestiniens pour incitation au terrorisme