Quantcast i24NEWS - Deux joueurs professionnels de bridge israéliens accusés de tricherie

Deux joueurs professionnels de bridge israéliens accusés de tricherie

Israeli bridge player Lotan Fisher, accused by teammates of cheating
European Bridge Flickr
Leurs co-équipiers norvégien et américain renoncent à trois titres remportés avec les deux Israéliens

World Birdge Forum FlickrQuatre joueurs de bridge professionnels ont annoncé renoncer à plusieurs titres car deux de leurs co-équipiers israéliens auraient triché au cours des championnats de 2014 et 2015.

Selon les médias britanniques, l'un des quatre "dénonciateurs", le Norvégien Boye Brogeland, a déclaré que lui et trois autres membres de l'équipe ont rétrocédé trois titres qu'ils avaient remportés avec les Israéliens Lotan Fisher et Ron Schwartz.

"L'équipe Schwartz (Richie Schwartz, Allan Graves, Espen Lindqvist et Boye Brogeland) a décidé d'abandonner le Trophée Spingold, le trophée Reisinger et le North American que nous avons ‘gagnés’ en 2014 et 2015. Nous croyons en un jeu propre et nous aimons le bridge," a écrit Brogeland sur le forum d’un site de bridge.

Fisher, 26 ans, qui est considéré comme un prodige du jeu, a fustigé ses coéquipiers sur Facebook.

"La jalousie vous rend malade," a-t-il réagi plus tôt cette semaine. "Préparez-vous à une réunion avec le diable."

Selon le site d’information Ynet, Fisher et Schwartz ont été accusés plus tôt cette année d'avoir utilisé des informations illicites. À l'époque, Fisher avait rejeté ces allégations, les qualifiant de "prix du succès."

En 2010, Fisher a intenté un procès en diffamation contre un autre joueur israélien qui l'avait accusé à trois reprises d’être un tricheur, d’après Ynet.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(0)
8Article précédentUne comédie israélienne sur l'Iran fait le buzz avant sa sortie en salle
8Article suivantIsraël: Découverte d'un très rare sarcophage de l'époque romaine