Diplomatie & défense

Abdullah II
Le ministre russe des AE appelle Israël à revoir l'initiative de paix arabe

Lors de la conférence sur la sécurité mondiale à Munich vendredi, le roi Abdallah II de Jordanie a déclaré que la poursuite du conflit entre Israël et les Palestiniens ne servait qu'à alimenter la dynamique des groupes extrémistes comme celle de l'État islamique et a averti que cela pourrait devenir un conflit religieux mondial, selon le Times of Israël.

"La communauté internationale est incapable de s'exprimer au sujet des droits universels et de la justice mondiale, mais elle continuer à refuser un état aux Palestiniens!" a déclaré Abdallah.

"Cet échec a créé une injustice qui continue d'être exploitée par Daesh et les groupes terroristes," a t-il ajouté. "Le conflit israélo-palestinien deviendra un conflit religieux à l'échelle mondiale. Et c'est une question de temps, avant que nous soyons confrontés à une autre guerre à Gaza ou au Sud-Liban." a t-il souligné.

"Voilà pourquoi la solution à deux Etats doit rester une priorité pour nous tous", at-il ajouté.

Il a continué à exhorter les nations du monde entier à se réunir pour lutter contre l'EI et a qualifié la lutte contre les extrémistes islamistes de "troisième guerre mondiale", selon le Times of Israël.
 

Le ministre russe des AE appelle Israël à revoir l'initiative de paix arabe

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a rencontré la députée israélienne de l'Union sioniste Tzipi Livni, à la conférence sur la sécurité mondiale à Munich, appelant Israël à réexaminer l'initiative de paix arabe et à relancer les négociations avec les Palestiniens.

Lavrov comprend la nécessité d'Israël de "combattre le terrorisme, mais a ajouté que l'impasse dans les négociations ne peut pas durer. Israël doit prendre des mesures en vue d'une solution à deux Etats."

Lavrov a affirmé à Livni que l'Etat hébreu devrait examiner sérieusement l'initiative de paix arabe car elle pourrait conduire à un changement dans le monde musulman.

L'initiative de paix arabe a été proposée en 2015 par l'Arabie saoudite et soutenue par la Ligue arabe comme un plan pour un accord entre Israël et les Palestiniens.

En mai 2015, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a reconnu qu'il y avait des aspects positifs dans la proposition de paix présentée par le roi saoudien Abdallah, Israël recevrait la reconnaissance de 22 pays arabes en échange d'un Etat indépendant pour les Palestiniens, mais la proposition n'a pas été retenue.

Livni a exprimé sa préoccupation sur le transfert des armes russes au Hezbollah via ses alliés en Syrie, à laquelle Lavrov a répondu que la Russie allait faire des efforts pour empêcher les transferts.

Tzipi Livni a également rencontré la ministre des Affaires étrangères de l'Union Européenne Federica Mogherini et a discuté des possibilités de renforcer les liens entre Israël et l'Europe.

Les relations ont été tendues entre Israël et l'UE à la suite de la publication de lignes directrices sur l'étiquetage des produits provenant des implantations juives en novembre dernier.

Par ailleurs, le ministre israélien de la Défense Moshe Ya'alon a rencontré le roi Abdallah II de Jordanie, à la conférence de Munich.

Les deux se sont entretenus sur les relations bilatérales entre Israël et la Jordanie, le développement dans la région, et les perspectives d'avancée du processus de paix entre Israël et les Palestiniens.

Tal Shalev est la correspondante diplomatique d'i24news

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte