Diplomatie & défense

Un terroriste palestinien de la branche armée du Djihad islamique, les brigades Al-Qods, le 3 mars 2015 dans un tunnel situé au sud de la bande de Gaza
L'Etat hébreu a développé un système de détection de tunnel le long de sa frontière de la bande de Gaza

Israël a dépensé environ 250 millions de dollars (222 millions d’euros) depuis 2004 dans le but de détecter et de détruire le réseau de tunnels clandestins reliant l’Etat hébreu et la bande de Gaza contrôlée par le Hamas, rapporte vendredi les médias locaux.

Selon la chaine israélienne Arutz 2, au cours de la dernière décennie, Israël a dépensé plus d'un milliard de shekels pour lutter contre la menace des tunnels terroristes qui planent sur son territoire.

Durant la seconde guerre de Gaza en 2014, les forces israéliennes avaient ainsi découvert et détruit 32 tunnels, par lesquels des terroristes du Hamas ont tenté de s'infiltrer sur le territoire israélien.

Israël a depuis développé notamment un nouveau système de détection de tunnel le long de la frontière de la bande de Gaza, composé d'une série de capteurs de haute technologie qui fournissent des données, déchiffrés par des algorithmes avancés, permettant aux forces de sécurité de détecter et localiser l'exploitation des tunnels de précision.

"Le système fonctionne, mais il est pas encore opérationnel à 100%", a déclaré à Reuters un responsable de la sécurité impliqués dans le projet l'an dernier.

Depuis la fin de l'opération Bordure protectrice le 26 août 2014, et une trêve signée entre les deux partis, le groupe terroriste Hamas a annoncé avoir repris la construction de tunnels souterrains et affirmé qu'il n'y aura "pas de sécurité" en Israël tant qu'il n'y a pas de sécurité dans la bande de Gaza.

Israël a répondu en investissant des centaines de millions de shekels pour mettre en œuvre les leçons tirées de la guerre: des simulateurs de tunnels ont été installés dans des camps d'entraînement de l’armée, et les soldats sont formés pour l'utilisation d’engins pour détruire les tunnels.

De son côté, l’armée égyptienne a détruit quelque 1.600 tunnels sous sa frontière avec Gaza, principalement utilisés pour la contrebande de marchandises dans l’enclave.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte