Diplomatie & défense

Le ministre israélien de la Défense Moshe Ya'alon avec Yukiya Amano à Munich, le 13 fébruary 2016
A l'instar de Tzipi Livni, le ministre de la Défense a exprimé ses inquiétudes sur l'accord nucléaire iranien

Le ministre israélien de la Défense Moshe Ya'alon a indiqué ce week-end aux responsables de la défense présents à la conférence sur la sécurité mondiale à Munich que l'Iran est "le plus grand générateur de terrorisme dans le monde", insistant sur le fait que l'accord nucléaire récemment passé avec l'Iran représente une "menace existentielle" pour Israël.

Ya'alon assistait à la conférence sur la sécurité mondiale, où il a rencontré le ministre de la Défense et le ministre des Affaires étrangères de l'Allemagne, de la France, de la Grande-Bretagne, de l’Italie, du Canada, de la Géorgie, de la Norvège, de la Finlande et de la Pologne, ainsi que le président de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), le Dr. Yukiya Amano.

Au cours de plusieurs réunions avec les responsables de la sécurité et de la défense, Ya'alon a nommé l'Iran "le plus grand générateur de terrorisme dans le monde", en soulignant que son soutien à des groupes terroristes au Liban et en Syrie menace de déstabiliser toute la région.

"Cet axe, Téhéran-Damas-Beyrouth, est un cauchemar pour le Moyen-Orient", a-t-il déclaré. Ya'alon a mis en garde contre les conséquences du soutien de l'Iran aux groupes terroristes du Moyen-Orient en le qualifiant de "préoccupation mondiale".

"L'Iran continue d'armer des groupes terroristes dans la région, qui opèrent dans le monde entier, y compris en Europe et en Amérique, pour construire et entretenir les réseaux terroristes sommeillant qui seront réveillés quand le moment sera venu", a déclaré Ya'alon.

S’exprimant sur l'accord nucléaire avec Iran, il a fait savoir aux responsables de la défense que la possibilité de voir l’Iran se munir de l'arme nucléaire "est une préoccupation existentielle" pour Israël.

"Quand les Iraniens disent qu'il faut rayer Israël de la carte, nous prenons ces déclarations au sérieux", a souligné Ya'alon.

Par ailleurs, la députée de l'Union sioniste et ancienne ministre des Affaires étrangères d'Israël, Tzipi Livni, a rencontré samedi le Dr Yukiya Amano, président de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique chargé de superviser l'accord nucléaire avec l'Iran lors de conférence de sécurité de Munich.

Ils ont discuté de l'accord sur le nucléaire iranien, y compris les obligations de l'Iran, ainsi que sur la manière dont leur engagement sera surveillé notant que "l'AIEA a plus de moyens aujourd'hui pour assurer la prévention du développement nucléaire en Iran", rapporte Tal Shalev la correspondante diplomatique d'I24news.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte