Diplomatie & défense

L'ambassadrice américaine aux Nations unies, Samantha Power avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou à Jérusalem le 15 février 2016
Samantha Power déplore les souffrances israéliennes et palestiniennes

Le Premier ministre israélien Netanyahou a rencontré lundi l’ambassadrice américaine aux Nations unies, Samantha Power pour discuter de la vague d’attentats qui frappe Israël et la Cisjordanie et l’incitation palestinienne à la violence.

L’ambassadeur israélien aux Nations unies, Danny Danon, et l’ambassadeur américain en Israël, Dan Shapiro, ont également participé à cette réunion.

Netanyahou a montré une vidéo montrant des exemples de l’incitation à la violence dans les écoles palestiniennes, par des médias de l’Autorité palestinienne et par ses dirigeants, d’après un communiqué du bureau du Premier ministre.

“Netanyahou a mis l’accent sur le lien direct entre l’incitation à la violence et le terrorisme et a appelé la communauté internationale à exiger de l’Autorité palestinienne d’arrêter ces incitations”, peut-on lire dans le communiqué.

Samantha Power est arrivée en Israël samedi. Plus tôt aujourd’hui, elle a rencontré le président israélien Reuven Rivlin qui salué la représentante américaine la qualifiant de “réelle amie d’Israël”.

“Je sais que vous allez rencontrer les dirigeants palestiniens et je vous demande de transmettre à nouveau ce message au président Abbas. Il doit comprendre que le conflit entre nous, cette tragédie, pourra être résolu uniquement par des négociations directes”, a affirmé le président israélien. “Aucun solution ne pourra être imposée par un des deux camps, nous devons négocier un accord.”

Lors de leur rencontre, le président Rivlin a également tenu à remercier le soutien américain aux projets de coopération entre arabes et juifs israéliens.

"Au cours de ma visite, je vais avoir l'occasion de passer du temps avec les jeunes, et de rencontrer des jeunes Israéliens. A l'heure où les violences font souffrir tant les familles israéliennes que palestiniennes, je suis impatiente d'entendre vos idées sur la façon dont les tensions peuvent être calmées, et comment nous pouvons revenir à la table des négociations, dans l'espoir qu'une solution puisse être négociée ", a indiqué Samantha Power.

1 Commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte
  • SOVLANI
    15 Février 2016 - 19:29

    Les Américains sont trop crédules, dommage!
    Ils n'ont pas compris qu'après les déclaration de la France , parla voix de son Ministre des Affaires Etrangères que les Palestiniens ne veulent plus négocier et attendent de cueillir le fruit bien mur.
    D'autant plus que maintenant leurs dirigeants ont changé leur discours et ne parlent plus de dissolution ou de démission!


    Signaler