Diplomatie & défense

L'ambassadeur de France en Israël avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou en janvier 2015
Un sommet international pour la paix devrait avoir lieu cet été à Paris pour relancer les négociations

La France a officiellement présenté à Israël son intention de convoquer un sommet international pour tenter de relancer le processus de paix entre Israël et les Palestiniens, rapporte mardi le journal israélien Ha'aretz.

Des diplomates français et israéliens ont déclaré que l'ambassadeur français en Israël, Patrick Maisonnave, a rencontré le diplomate Alon Ushpiz au ministère israélien des Affaires étrangères et lui a présenté les détails du sommet que les Français espèrent organiser cet été à Paris.

L'initiative française de convoquer un sommet international de la paix a été présentée le 29 janvier au cours d’un discours de l’ancien ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius à Paris. Fabius avait également déclaré que la France reconnaîtra l'État palestinien si l'initiative échouait. Fabius a depuis démissionné, remplacé par Jean-Marc Ayrault.

Les diplomates français ont indiqué que la réunion de mardi matin fait partie d’un ensemble plus large de consultations portant sur l'initiative avec d’autres pays.

Selon eux, le ministère français des Affaires étrangères a invité plus de 20 ambassadeurs à travers le monde au cours de ces derniers jours pour présenter les détails du plan aux ministères des Affaires étrangères de Washington, Londres, Berlin, Moscou ou encore d’autres capitales européennes et dans le monde arabe.

L'initiative française a également été présentée aux Palestiniens. Les diplomates français ont dit que la réponse palestinienne a été "très positive". "Nous voulons aussi présenter les détails aux Israéliens, et voir comment ils réagissent", a déclaré un diplomate français.

Des diplomates israéliens avaient déclaré que des pourparlers préliminaires ont eu lieu entre les fonctionnaires de l'ambassade d'Israël à Paris et les fonctionnaires du ministère français des Affaires étrangères dans les semaines qui ont suivi l’annonce de l’initiative faite par Fabius.

L'initiative française repose sur un processus en trois étapes incluant dans un premier temps des consultations entre Israël, les Palestiniens et d'autres pays sur l'idée d'un sommet international, et sur son contenu, pendant les mois de février et mars.

La France prévoit ensuite la réunion en mars et avril à Paris d'un groupe international de soutien pour la paix constitué de plusieurs dizaines de pays espérant relancer le processus mais sans la présence des Israéliens ou des Palestiniens.

Enfin, un sommet international pour la paix devrait avoir lieu en juin ou juillet toujours à Paris dans le but de relancer les négociations entre Israël et les Palestiniens.

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déclaré lundi qu'il "soutient l'initiative française" lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Abbas a appelé à la convocation d'un sommet international de la paix et de la mise en place d'un mécanisme international pour "mettre fin à l'occupation israélienne", conformément à un calendrier défini.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte