Diplomatie & défense

Lieu de l'attaque au couteau à Ashkelon, le 7 février 2016
Le Shin Bet a découvert dans son portable des photos liées à l'EI; il était en Israël depuis 2009

Le ressortissant soudanais qui a commis l'attaque à l'arme à blanche le 7 février dernier à Ashkelon (sud) a été "inspiré et influencé" par le groupe Etat islamique, indique jeudi le Service israélien de la Sécurité intérieure (Shin Bet) à l'issue de son enquête.

Au cours de l'attentat près de la gare routière de la station balnéaire, un soldat israélien avait été légèrement blessé par le terroriste Kamal Hassan, âgé de 32 ans.

Hassan avait été touché et sérieusement blessé par un tir de riposte d'un autre militaire alors qu'il tentait de s'enfuir. Il avait succombé à ses blessures après avoir été hospitalisé.

Hassan était rentré illégalement en Israël il y a quelques années et avait été arrêté pour son implication supposée dans plusieurs affaires de violences en 2009. Il s'était évadé du centre de rétention de Holot dans le désert du Néguev en 2014.

Hassan, un musulman fervent, avait un portable dans lequel il avait des photos liées aux activités de l'Etat islamique, précise le Shin Bet.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte