Diplomatie & défense

Une vue du port de Gaza
Si Israël acceptait la construction, ce ne serait que dans le cadre d’accords conclus avec l'AP

Un haut responsable israélien a démenti les informations selon lesquelles Israël et la Turquie ont entamé des pourparlers pour construire un port maritime dans la bande de Gaza, selon un site d’informations saoudien.

Le général Yoav Mordechai, coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires, a déclaré au journal Elaph que les informations, révélant que le Hamas et les responsables turcs ont affirmé qu'Israël avait accepté la construction d'un port maritime de Gaza, étaient fausses.

Mordechai a déclaré que "si" Israël acceptait le moment venu la construction et l'exploitation d'un port maritime à Gaza, ce ne serait que dans le cadre d’accords conclus avec l'Autorité palestinienne.

Ismaïl Haniyeh, le chef du Hamas à Gaza, avait affirmé la semaine dernière qu'"il n'y a aucune guerre contre Gaza qui se profile à l'horizon", malgré la persistance des tensions entre Israël et le Hamas. "L'occupation se lance dans des manoeuvres défensives et c'est la preuve que l'occupant ne se prépare pas à la guerre", avait-il dit.

Evoquant les rencontres récentes entre dirigeants israéliens et turcs, il avait alors estimé qu'elles "avaient beaucoup progressé sur la question du port de Gaza".

Un haut responsable turc avait par ailleurs déclaré quelques jours plus tôt que la Turquie et Israël étaient "proches" d'un accord sur la normalisation de leurs relations, en crise depuis l'assaut des forces israéliennes contre une flottille turque à destination de Gaza en 2010.

Ankara a toujours posé trois conditions pour la normalisation: des excuses publiques pour le raid de 2010, une compensation financière pour les victimes et la levée du blocus de Gaza par Israël.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte