Diplomatie & défense

Logo de la station palestinienne "Falastin al-Youm" proche du Djihad islamique
La famille du terroriste auteur de l'attentat de Jérusalem expulsée vers la Cisjordanie

Durant la nuit de jeudi à vendredi, une unité de l'armée israélienne, en coopération avec les services israéliens de la Sécurité intérieure (Shin Bet), a investi et fermé une télévision proche du groupe terroriste Djihad islamique à Ramallah, rapportent les autorités israéliennes.

Au cours de l'opération, deux personnes ont été arrêtées ainsi que le directeur de la station, Farouk Aliat qui, quant à lui, a été interpellé à son domicile.

Du matériel d'enregistrement et de diffusion ont été saisis par les soldats arrivés à bord d'un convoi de jeeps militaires en plein coeur de Ramallah, a indiqué la chaîne.

La chaîne télévisée "Falastin al-Youm" , très populaire au sein de la population locale, diffuse des programmes incitant les Palestiniens à commettre des attentats et à provoquer des affrontements avec les forces de l'ordre israéliennes. En outre, le média glorifie de louanges les terroristes ayant commis des attentats contre Israël, indique le Shin Bet.

Farouk Aliat, âgé de 34 ans, originaire de Bir Zeit, près de Ramallah, est un membre du Djihad islamique qui a déjà été incarcéré par le passé dans une prison israélienne. La station a été déclarée "organisation illégale", selon la loi d'urgence.

L'incitation au terrorisme "sert les intérêts des organisations terroristes et élargit le cercle des terroristes commetant des attentas contre des cibles en Israël et en Judée-Samarie", indique le Shin Bet.

Au mois de novembre 2015, trois stations de radio avaient été fermées par les autorités israéliennes en Cisjordanie dpour des motifs identiques.

Expulsion de la famille du terroriste de Jérusalem

La famille de Fouad Abou Ragib Tamimi, le terroriste palestinien qui a commis mardi l'attentat de Jérusalem au cours duquel trois policiers ont été grièvement blessés, a été expulsée en Cisjordanie, indiquent vendredi les autorités israéliennes.

Le ministre israélien de la Sécurité intérieure Guilad Erdan avait donné des instructions à la police mardi soir immédiatement après l'attentat afin qu'elle contrôle le statut légal des membres de la famille du terroriste à Issawiya dans la partie orientale de Jérusalem.

Après avoir effectué les contrôles, les autorités israéliennes ont constaté que les parents du terroriste avaient déposé une demande de regroupement familial qui n'avait pas encore reçu de réponse. Par conséquent, le terroriste (qui a été tué au cours de l'attentat), son père, ses soeurs n'ont pas le statut de résident et se trouvaient illégalement à Jérusalem.

Les membres de la famille ont donc été expulsés vers la Cisjordanie, en zone contrôlée par l'Autorité palestinienne.

Par ailleurs, une unité de l'armée israélienne s'est rendue près de Qalqiliya dans le centre de la Cisjordanie, au domicile du terroriste palestinien qui a commis mardi l'attentat à Tel Aviv près du port de Jaffa, et indiqué aux membres de la famille qu'ils avaient 4 jours pour faire appel devant un tribunal de l'arrêté de démolition de leur maison.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte