Diplomatie & défense

Barrière de sécurité à la frontière israélo-égyptienne
200 migrants ont réussi à rentrer dans le pays en 2015 contre seulement 12 en 2014

Israël a l'intention d'augmenter la hauteur de la clôture de sécurité installée à la frontière avec l’Egypte pour tenter d'empêcher les migrants africains de pénétrer sur son territoire, rapporte mercredi le quotidien israélien Haaretz.

Des responsables militaires ont annoncé mardi que la clôture sera élevée de 6 mètres, suite à une légère hausse des entrées de migrants africains sur le territoire israélien, qui utilisent des échelles pour surmonter l'obstacle.

La clôture de sécurité qui se trouvé le long de la frontière égyptienne a été installée entre 2010 et 2015.

Seulement quatorze personnes ont franchi illégalement la frontière en 2014, contre 12.000 en 2010, mais ce nombre a atteint 200 l'année dernière, selon Haaretz.

L'an dernier, les soldats israéliens ont tiré sur des Africains qui approchaient de la barrière, en blessant trois. Une enquête menée par la police militaire a déterminé que la fusillade n'était pas justifiée.

Selon Haaretz, le ministère de la Défense s'est mis en quête d'entrepreneurs pour élever la barrière. L'armée a par ailleurs annoncé que d'autres mesures visant à réduire les passages illégaux à la frontière étaient à l'étude.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte