Quantcast

UNESCO: "Pas de lien entre le peuple Juif, Jérusalem et le Mont du Temple"

Vue aérienne du mont du Temple (esplanade des Mosquées pour les Musulmans) et du Mur des Lamentations (Kotel)
DR
26 pays se sont abstenus, 24 ont voté en faveur et six contre

Le Conseil exécutif de l'UNESCO, qui comprend 58 pays, a adopté jeudi une résolution palestinienne qui nie tout lien entre les Juifs et le Mont du Temple et lie le site sacré aux seuls Musulmans.

Au cours du vote, 26 pays se sont abstenus, 24 ont approuvé le texte et six s'y sont opposés.

Les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Lituanie, les Pays-Bas, l'Estonie et l'Allemagne ont voté contre, tandis que la Russie et la Chine ont voté pour.

L'adoption de cette résolution a déclenché une vague de critiques côté israélien, dont celle du Premier ministre Benyamin Netanyahou.

GALI TIBBON (AFP)

Ce dernier a réagi en déclarant que "le théâtre de l'absurde continue à l’UNESCO".

"Aujourd'hui, cette organisation a pris sa décision la plus bizarre qui stipule que le peuple d'Israël n'a aucun lien avec le Mont du Temple et le Mur occidental. Etant donné qu’ils ne lisent pas la Torah, je suggère aux membres de l'UNESCO d'aller visiter l'Arc de Titus à Rome, et voir ce que les Romains ont rapporté après la destruction et le pillage du Mont du Temple il y a 2000 ans", a déclaré Netanyahou.

Le Premier ministre a ensuite ajouté: "une menorah à sept branches est gravé sur l'Arc de Titus. Symbole du peuple juif d’antan et de l'État juif actuel. À cette cadence, bientôt l’UNESCO affirmera que l'empereur Titus était un propagandiste sioniste".

"Dire qu’Israël n'a aucun lien avec le Mont du Temple et le Mur occidental, est comme dire que la Chine n’a pas de lien avec la Grande Muraille, et que l'Egypte n’a aucun lien avec les pyramides", a-t-il encore dit.

"Cette décision absurde de l'UNESCO a fait perdre à cette organisation le peu de légitimité qui lui restait. Cependant, je crois que la vérité historique est plus puissante, et qu’elle prévaudra" a-t-il souligné.

Dans un communiqué, le leader de l'opposition israélienne Yitzhak Herzog a déclaré que "l'UNESCO trahit sa mission, et donne une mauvaise réputation à la diplomatie et aux institutions internationales."

Miguel Medina (AFP/Archives)

"Celui qui veut réécrire l'histoire, fausser les faits, et inventer que le mur occidental et le Mont du Temple n'ont aucun lien avec le peuple juif, est un menteur qui sert simplement à répandre la haine." a-t-il ajouté.

De son côté, le Président du parlement israélien Yuli Edelstein a déclaré que "l’ONU a de nouveau démontré son impertinence et celle de ses institutions".

La ministre de la Culture Miri Regev a elle qualifié cette résolution d"antisémite et honteuse".

La proposition de résolution, qui condamne Israël sur plusieurs points concernant Jérusalem et ses lieux saints et dépeint l'Etat hébreu comme "puissance occupante", a été déposée par les Palestiniens conjointement avec l'Egypte, l'Algérie, le Maroc, le Liban, Oman, le Qatar et le Soudan.

Le texte ne mentionne ni le terme hébreu qui désigne le site (Har HaBayit), ni son équivalent en anglais ou en français, le Mont du Temple. Le site est appelé uniquement par ses noms musulmans : la mosquée Al-Aqsa et Haram al-Sharif.

En outre, la résolution désigne la place en contrebas du Mur des Lamentations par son nom arabe "al-Buraq plaza". C'est seulement après que le nom hébreu "Hakotel HaMa'aravi" apparaît entre guillemets.

AFP

Le conseil exécutif de l'UNESCO avait voté une résolution similaire lors de sa précédente conférence en avril dernier. La résolution avait été adoptée avec le soutien d'un certain nombre d'Etats européens, dont la France, ce qui avait provoqué une crise diplomatique entre Paris et Jérusalem.

Le président français François Hollande et son Premier ministre Manuel Valls avaient regretté le vote de la France et promis qu'ils ne soutiendraient plus aucune de ces résolutions à l'avenir.

Au cours des dernières semaines, l'ambassadeur d'Israël à l'UNESCO Carmel Shama-Hacohen et des ambassadeurs israéliens en poste dans plusieurs capitales ont tenté de convaincre le plus grand nombre d'États possible de s'opposer à la résolution, ou au moins de s'abstenir ou de ne pas voter du tout.

Le ministère des Affaires étrangères a diffusé une brochure avec des images de découvertes archéologiques prouvant l'appartenance de Jérusalem et du Mont du Temple à l'histoire juive, ainsi que l'existence du Mont du Temple sur le site où se trouve aujourd'hui la mosquée Al-Aqsa.

Selon un haut responsable israélien qui s'est confié à Haaretz, cette version est une tentative de jeter le doute sur les liens entre le Mur des Lamentations et le Temple juif.

Il a confié cependant, que selon des informations obtenues la semaine dernière, de nombreux pays arabes, parmi lesquels certains ont signé la proposition de résolution avec les Palestiniens, ont indiqué la soutenir en raison de leurs opinions publiques.

"Un certain nombre d'Etats arabes ont aurait exprimé un mécontentement considérable à l'égard des initiatives des Palestiniens à l'UNESCO", at-il dit.

"Ils s'opposent vertement aux Palestiniens et considèrent que ces-derniers exagèrent et deviennent de plus en plus radicaux, mais admettent qu'ils n'ont pas le choix de soutenir la résolution, en raison de considérations de politique intérieure", a-t-il ajouté.

Commentaires

(25)

Je suis membre du GODF et devant l'absence totale de réaction de mon obédience au sujet du scandaleux vote de l'Unesco, au cours duquel la FRANCE s'est lâchement abstenue , m'apprête à leur envoyer une lettre ouverte. J'y travaille lentement mais avec détermination.

Pour Daniel Stern : tous les qualificatifs que vous mettez en avant sont les mêmes que l'on trouvaient dans ces pays à la veille de la 2ème guerre mondiale. Comme disait Churchill : ils avaient à choisir entre le déshonneur et la guerre. Ils auront le déshonneur et la guerre.

A Khales melhaoui. Oui al aqsa est une mosquée et le restera jusqu'à la fin des temps, mais sur une terre juive car nous sommes tolérant. Pouvez vous me dire monsieur combien il reste de synaguogues non blasphémées en territoires musulmans ? Vous êtes mal placé pour parler de blasphème monsieur.

Le troisième temple ne verra jamais le jour et c temps mieux ! Al aqsa est une mosquée et le restera jusqu'à la fin des temps. Arrêtez d'essayer de discréditer le monde entier sans jamais vous remettre en question. Israël est un blasphème.

nier toute présence juive, ancienne ou actuelle, à Jérusalem, contester l'existence d'un premier Temple, sans parler d'un second, pour aboutir à l'idée que seuls les musulmans ont des droits sur l'ensemble de la ville, ses sanctuaires et ses monuments historiques, a atteint des proportions qui touchent à la démence.

mich2613

C'est inadmissible et honteux !!!

ctdd92

Au vu des raisonnements et décisions irrationnelles et infondés soutenus par des organisations officielles, il me semble nécessaire de montrer notre rejet total en retirant notre siège de ses organisations. En continuant à siéger dans ses institutions d'une certaine façon, on accepte cette décision et on continue à reconnaître l'existence de celle-ci. Je n'en dirais pas plus " sans autres commentaires"

La résolution a été adoptée avec une seule voix de majorité ; là où le bât blesse c'est que l'Egypte a voté cette résolution calamiteuse bien qu'il existe un traité de paix avec Israël, voire même un accord de défense pour éradiquer l'E.I. dans le Sinaï qui autorise ce pays à maintenir son armée à proximité de la frontière israélienne; cette situation est devenue dangereuse puisque l'Egypte a montré son vrai visage à l'UNESCO; cela mériterait que cet accord soit dénoncé purement et simplement et tant pis pour le Général Sissi qui risque de se faire renverser, il l'aura cherché .

Raphael5

Unesco est un organisme de

unesco nards!

Danstern

L'opprobre est à jeter sur les pays européens n'ayant pas voté clairement contre. Le dégoût, le mépris, la honte, la félonie, l'imposture, la haine, la lâcheté, la traîtrise, l'infamie... voilà les principales caractéristiques de ces pays. Fuyez, ceux qui en ont la capacité.

On s'en fout nous n'avons aucunement besoin d'une reconnaisse de l'UNESCO.Nous avons le maître absolu et unique de l'univers. Il est notre seul et unique but.chana tova à tout le peuple d'Israël que l'éternel nous délivre très très rapidement

Je ne comprends pas : 24 POUR, 4 CONTRE, 26 abstentions. Alors pourquoi la résolution est-elle passée ...?... Il y a plus d'abstention qu'autre chose. Malgré tout c'est un scandale historique. Israël doit quitter cet organisme.

Le raisonnement est simple. Judaïsme religion monothéiste. Elle a été le témoin de la naissance d'une autre religion monothéiste dont le berceau est dans l'histoire et civilisation juive. Et une dernière religion monothéiste, indiquée, qui reconnaît les prophètes juifs. Donc les personnages historiques de cette civilisation juive. Ce n'est pas un conseil avec 56 votants, qu'ils vont balayer 3000 ans de preuves archéologiques ? Il va falloir organiser une liste de votes longue comme le bras, pour remettre en question tous origines des conflits de la Terre, dans cette comité, et leur laisser décider. La on ca commencer à rigoler. Faites votre réserve de pop-corn !

Mais que fait Israel dans cet organisme ? Je ne vois pas quel est l'intérêt d'y rester en dehors d'être condamnée régulièrement . Il faut les laisser entre eux!

UNESCO ? C'est quoi ce machin ?

Tant qu'il y aura des bourricots.. alors ARAFAT aura le prix Nobel de la paix, Bob Dylan celui de littérature, Mitterrand sera président des Français, et les juifs n'auront plus droit de cité en Israël leur terre depuis 38 siècles, on organisera des mariages contre nature etc... Après tout cela, pour les croyants, croyez vous que la divinité ne réfléchit pas parfois à retourner le monde au chaos d'origine. Que les bourricots disent et fassent n'importe quoi, ils sont à leur place, mais que des dirigeants instruits, conseillés et représentant des certaines de millions de personnes retiennent la thèse des bourricots, il n'y a plus qu'à leur servir de l'avoine.

Nous sommes du côté d'Israël pour dénoncer cette imposture qui n'est pas une ignorance coupable mais une provocation consciente destinée à humilier ! C'est dégradant d'en arriver là ! Philippe SIMON un non-juif de France solidaire du peuple juif.

La France n'ayant pas voté contre j'en déduis qu'elle se serait abstenue! Si c'était le cas cela prouvera une fois encore combien La diplomatie française est veule malgré tous les propos apaisants de Hollande et de Valls.

Je sais pas pourquoi mais je suis même pas surpris Après tout c'est lui qui dirige ce monde est le père du mensonge

C'est comme si l'on disait que l'ancien testament n'est qu'une fable. L' UNESCO n'a plus qu'à nier le génocide des Juifs. Je suis en colère.

SOVLANI

Israël, vainqueur de toutes les guerres qui visaient à nous jeter à la mer doit faire une déclaration solennelle que Jerusalem est une et indivisible, la capitale de l'état et quels que soient les accords, si il y en a avec ce peuple, sans aucune histoire et inventé, cette ville en sera exclue! Israël doit leur donner une leçon et cette fois changer le statut instauré par M. DAYAN! Encore une fois la France n'a pas voté contre mais en s'abstenant elle a pratiquement voté oui!

Malou09

C est honteux et scandaleux!! Que compte faire le gouvernement Israélien pour contrer cet ignominieux mensonge?????

Scandaleux parti pris contre Israël qui traduit non pas une ignorance coupable de l'histoire mais avant tout une mauvaise foi hostile ! Je sais que le mont du temple est le lieu historique de l'adoration de Dieu par le peuple juif et ce stupide revisionnisme ne changera rien à ce fait historique. Philippe

OPopov

L'Unesco est une caricature de notre époque... voué à disparaître honteusement sans laisser le moindre héritage

8Article précédentCisjordanie: 2 policiers légèrement blessés dans une attaque à la voiture bélier
8Article suivantLes Palestiniens veulent un vote à l'ONU contre les implantations israéliennes