i24news - Voir plus loin i24news

Diplomatie & défense

Israeli ambassador to the US Michael Oren ( Facebook )
Commenter

Le bureau du Premier ministre se dissocie des propos d'Oren

L'Ambassadeur israélien aux USA, Michael Oren, déclarait hier qu'Israël était du côté des rebelles syriens

Le bureau du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a démenti mardi une déclaration de son ambassadeur aux États-Unis, Michael Oren, faite lors d'une interview au Jerusalem Post selon laquelle Israël avait favorisé les rebelles depuis le début de la guerre civile en Syrie. Le cabinet du Premier ministre a réitéré la politique de non-intervention d'Israël dans les affaires intérieures de la Syrie.

La déclaration a été publiée par le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahou à la suite d'une interview qu'Oren a donné, dans lequelle il a déclaré qu'Israël avait etoujours préféré les "méchants" qui ne sont pas soutenus par l'Iran que les "méchants" soutenus par l'Iran." Et ce, a-t-il dit, même si ces autres "méchants" sont affiliés à Al-Qaida.

«Nous comprenons qu'ils sont plutôt "méchants"», a-t-il dit, en précisant que cette désignation ne s'appliquait pas à tous les membres de l'opposition syrienne. "Pourtant, le plus grand danger pour Israël est l'axe stratégique qui s'étend de Téhéran, à Damas jusqu'à Beyrouth. Nous avons vu le régime d'Assad comme la clé de voûte de cet axe. C'est une position que nous avions bien avant le déclenchement des hostilités en Syrie. Avec le déclenchement des hostilités, nous avons continué à vouloir qu'Assad parte".

Il a également avancé que l'utilisation des "armes chimiques est une ligne rouge américaine, ce n'est pas une ligne rouge pour Israël". "Notre ligne rouge est que si l'Iran et la Syrie tentent de transférer des armes chimiques ou des armes qui changeraient les règles du jeu au Hezbollah ou à d'autres organisations terroristes, Israël ne restera pas passif. "

Le bureau de Netanyahou a déclaré que ces déclarations d'Oren ne représentent pas la position du premier ministre. "La politique d'Israël n'a pas changé, et nous n'intervenons pas dans les affaires syriennes internes", précise le communiqué.

Au cours des dernières semaines, Netanyahou a demandé à plusieurs reprises à son cabinet et aux porte-paroles du gouvernement d'Israël​ de ne pas se positionner sur la présente guerre civile en Syrie.

Les remarques de Oren s'écartaient de la position officielle qu'Israël a maintenu lors deux dernières années. Par conséquent, l'interview a été largement citée dans les médias internationaux comme une annonce officielle d'un changement dans la politique israélienne.

Michael Oren termine actuellement son mandat d'ambassadeur aux États-Unis. Il sera remplacé par Ron Dermer, le principal conseiller de Benyamin Netanyahou.



Tags associés

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte

Latest
news