Diplomatie & défense

De la fumée vue depuis les hauteurs du Golan, s'élève le 10 septembre 2016 au dessus du village syrien de Jubata al-Khashab
L'armée a ouvert une enquête pour déterminer si les tirs visaient intentionnellement les soldats israéliens

L'armée de l'air israélienne a affirmé avoir abattu quatre terroristes de l'Etat islamique sur le versant syrien du plateau du Golan dimanche matin, après que le territoire israélien a été visé par des tirs en provenance de Syrie.

Les soldats israéliens ont essuyé des tirs d'armes automatiques et d'obus de mortier de ces hommes, des membres de la Brigade des martyrs de Yarmouk, a indiqué à l'AFP le porte-parole de l'armée Peter Lerner. Aucun des soldats n'a été blessé.

Les mortiers ont atterri près de la frontière entre les deux pays.

Aucun blessé ni dommage n'a été signalé côté israélien.

L'armée a ouvert une enquête pour déterminer si les tirs visaient intentionnellement les soldats israéliens ou s'il s'agit d'un débordement de la guerre civile syrienne.

Israël, officiellement toujours en état de guerre avec la Syrie, s'emploie à rester à l'écart du conflit qui fait rage chez son voisin, mais tient le régime de Bachar al-Assad pour responsable de toute agression venant de son territoire.

1 Commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte