Diplomatie & défense

The Lockheed Martin F-35 Lightning II takes part in a flying display at the Farnborough Airshow, south west of London, on July 12, 2016
3 nouveaux avions de transport militaires "Super Hercules" sont aussi prévus d'ici la fin de l'année 2016

Le cabinet de sécurité israélien a accepté mardi, à l'unanimité, l'acquisition de 17 nouveaux avions de combat furtifs de type F-35, ce qui porte le nombre total de chasseurs fabriqués aux États-Unis dans la flotte israélienne à cinquante.

Israël avait jusqu'à présent commandé un total de 33 f-35 fabriqués par le groupe américain de défense Lockheed Martin. L'Etat hébreu sera le seul pays au Moyen-Orient à posséder ce jet pouvant transporter jusqu'à 8.200 kg d'armes.

L'armée de l'air israélienne a par ailleurs fait savoir que la livraison des premiers avions est prévue pour le 12 décembre prochain.

Le F-35 qui, selon son constructeur, permet d'échapper aux radars et de voler à une vitesse supersonique, a pourtant accusé une série de revers, tels que des contretemps techniques, des années de retard dans leur production et une explosion des coûts.

En outre, Israël recevra trois nouveaux avions de transport militaires "Super Hercules" d'ici la fin de l'année 2016 dans le cadre du programme d'aide militaire des États-Unis.

Le "Super Hercules" servira aux missions logistiques de la Force aérienne impliquant le transport de l'équipement. L'avion peut transporter des cargaisons plus lourdes et voler à des altitudes plus basses que les modèles précédents, ce qui est bien plus adapté pour les missions spéciales.

L'avion a une capacité de 128 passagers, quatre véhicules à moteur,  92 parachutistes et 97 civières.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte